La Toronto French School dans le mouvement Unis

Les évèves ont mis leurs talents à contribution pour une cause internationale.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le club d’approche communautaire (Outreach Club) de la Toronto French School a organisé le 27 octobre une soirée de talents au profit du «We Movement» des frères Kielburger, «le mouvement Unis» en français, une organisation caritative internationale.

Le mouvement fait équipe avec diverses communautés pour les aider à briser le cycle de la pauvreté, grâce à un modèle intégré de développement durable s’appuyant sur cinq piliers: l’éducation, l’accès à l’eau, la santé, l’alimentation et l’entrepreneuriat (par l’autonomisation des populations vulnérables).

Devant la communauté TFS, sa représentante Vishanthri Kularatnam a insisté sur le fait qu’un être humain ne pouvait s’épanouir face aux affres de la famine et de l’ignorance.

Elle n’a cependant pas concentré son intervention sur les pays pauvres, soulignant le «paradoxe» dans les pays riches où des pans de la population sont aux antipodes du minimum requis. Dans un monde plus que jamais connecté, chacun porte une part de responsabilité des problèmes et de leur solution.

TFS

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Citoyens du monde

Au fil des années, les élèves de la TSF se sont engagés dans leur rôle de citoyen du monde. Ainsi, certains iront pendant le mois de novembre en voyage de découvertes en Arizona, coïncidant avec la problématique des ressources naturelles dans leur programme scolaire. D’autres iront travailler pendant une semaine en Équateur, «le meilleur des dons étant celui qui se fait sans demande».

Depuis deux ans, des diplomates en poste viennent évoquer leur rôle et certains défis internationaux devant les élèves. Il en fut ainsi des consuls du Mexique, du Pérou et de Turquie récemment. Cela contribue à entretenir chez les jeunes la flamme de la perspective internationale.

Des talents qui se révèlent

Le spectacle des élèves de la TSF était à la hauteur de l’événement: du jazz à la musique country, en passant par la gymnastique rythmique, les élèves ont interprété des artistes aussi divers que Stevie Wonder, Miley Cyrus et le pianiste russe Sergei Vasilievich Rachmaninoff. La chanson What About Us, de l’Américaine Pink, sortie en août dernier a été chaudement applaudie.

Il faut souligner les habiletés multiples de ces jeunes, qui ont pris en main de toutes les tâches du spectacle avec un professionnalisme impressionnant.

TFS

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur