La tête dans les étoiles


23 juillet 2013 à 10h59

Qui, par un beau soir d’hiver ou d’été, en dehors d’une agglomération urbaine dont les lumières polluent la vision du ciel, n’a rêvé en voyant briller toutes ces étoiles, en regardant cette traînée blanchâtre de la Voie lactée ou en découvrant des points lumineux dont l’emplacement varie au fil du temps, et n’a souhaité en connaître davantage sur ce paysage scintillant.

Étoiles et planètes

C’est tout fait possible avec une nouvelle publication des éditions Broquet, de Saint-Constant au Québec, qui dans leur collection Guide Nature viennent de publier Étoiles et planètes, 351 p., plus de 900 illustrations dont plusieurs en pleine page ou double page.

Ce guide, de la série «Le monde entre vos mains», est conçu pour découvrir et explorer en détail des centaines de phénomènes astronomiques et atmosphériques, ainsi que les richesses de la voûte étoilée de l’hémisphère nord, mais également de l’hémisphère sud. C’est un ouvrage complet, utile et intéressant,

«Le ciel nocturne». C’est le titre du chapitre qui ouvre cet ouvrage collectif. Il répond à différentes questions par des textes explicatifs et illustrés.

Science et pédagogie

Il en est ainsi d’ailleurs tout au long de l’ouvrage, ce qui facilite la compréhension des notions expliquées et leur donne un caractère attrayant.

«Qu’est-ce que l’univers?» Taille et structure, Origines, Univers observable, répondent à cette question.

«Objets célestes» qui suit présente les étoiles, la Voie lactée, la lune, les planètes, les astéroïdes, les comètes, les galaxies, etc. «Constellations et astérismes» (petits groupes d’étoiles dans une constellation) complètent la série.

«Distances et magnitudes» terminent ce chapitre.

La mention de ces quelques sections – et il y en a d’autres – permet de voir facilement la structure pédagogique de cet ouvrage, qui fournit en quelques paragraphes les données de base nécessaires avant de se lancer dans des observations célestes.

C’est à la fois un livre scientifique, en ce que les auteurs sont des spécialistes qui savent de quoi ils parlent, mais en même temps éducatif, car il s’adresse à un large public, du débutant au connaisseur.

Observation

Observer le ciel, oui, mais comment? Tout dépend de ce que vous voulez faire, de l’observation à l’œil nu à l’utilisation de jumelles ou de télescopes de différents modèles, pour déboucher sur l’astrophotographie; toutes ces questions sont abordées et illustrées, sans oublier la façon de se repérer dans le ciel.

Le système solaire, dont la Terre fait partie, tient fort justement une large place dans l’ouvrage.

Toutes ses composantes sont passées en revue, le soleil et ses planètes, qui peuvent donner lieu à d’intéressantes observations, en fonction des moyens dont on dispose.

On se rappellera que Galilée, avec les instruments d’optique de l’époque, avait découvert des satellites autour de Jupiter en 1610.

Depuis, d’autres au nombre de 47 ont été trouvés ainsi que des anneaux.

À l’occasion, d’autres observations peuvent être faites: des comètes, dont certaines reviennent régulièrement, des astéroïdes, avec beaucoup de chance, les aurores boréales, qui dansent dans le ciel canadien, et d’autres phénomènes comme le rayon vert. Les passionnés peuvent trouver et même découvrir de quoi occuper leurs soirées.

Étoiles

Mais ce qui ne peut manquer de retenir l’attention, ce sont bien évidemment les étoiles qui éclairent le ciel nocturne, et qui forment ces constellations qui intéressent les amateurs d’horoscopes.

Pas question de ces fantaisies dans un livre scientifique. Après quelques considérations sur les galaxies, la Voie lactée, les amas galactiques, le ciel nocturne est présenté en double page pour chaque mois de l’année, tant dans l’hémisphère nord que dans l’hémisphère sud.

Si vous partez en voyage de l’autre côté de l’équateur, emportez ce livre avec vous, car le ciel austral vous réserve des surprises, comme la Croix du Sud, entourée par le Centaure et La Mouche. Une splendeur nocturne (croyez-en mon expérience).

L’amas d’étoiles qui se trouve dans cette constellation s’appelle la Boîte à bijoux, en faisant allusion aux éclats multicolores des étoiles qui la composent et font penser à une collection, de pierres précieuses.

Constellations

Un dernier chapitre, «Comment lire le ciel» est consacré à toutes les constellations tant du ciel boréal que du ciel austral. Chaque constellation est présentée avec une carte qui la représente et permet ainsi de la retrouver plus facilement dans le ciel.

Actuellement, l’Union astronomique internationale (UAI) divise le ciel en 88 constellations ayant des limites précises, et qui englobent tous les points du ciel. Leurs noms sont tirés de la mythologie grecque, pour ce qui est du ciel boréal. Les noms de celles du ciel austral sont beaucoup plus récents.

Tous astronomes

Avec cet ouvrage complet et facile à utiliser – des index et tableaux le terminent – l’astronomie est à la portée de tous.

Il suffit de trouver un ciel dégagé des lumières urbaines pour se plonger la tête dans les étoiles. Un monde fantastique, dont nous faisons partie, vous attend.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Contestation judiciaire : les premières demandes de financement sont attendues

Programme de contestation judiciaire
Près de deux ans après la fermeture du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et 12 ans après l’abolition du Programme de contestation judiciaire...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 16h00

Haro sur le gaspillage des aliments

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finirait à la poubelle. Au Canada, plus de 60% de cette nourriture serait encore consommable....
En lire plus...

15 janvier 2019 à 14h25

La santé mentale dans le domaine de l’emploi: il faut en parler

C’est bien, pour une entreprise, d’avoir une approche définie sur papier pour traiter les problèmes de santé mentale – mais sa mise en pratique...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 9h00

Un mystérieux signal cosmique, c’est bien, mais deux, c’est mieux

Des «sursauts radio rapides» venus des profondeurs du cosmos, mais qui ne durent que quelques millièmes de seconde, c’est déjà intrigant. Mais lorsqu’on en...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 7h00

La débandade des Maple Leafs se poursuit

Les Maple Leafs recevaient la visite de l'Avalanche du Colorado pour la seule fois de la saison lundi soir à l'Aréna Scotiabank. Avant la...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 22h54

1,9 million $ du fédéral pour le «Carrefour» de l’Université

Université de l'Ontario français
La ministre fédérale des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a annoncé un investissement de 1,9 million $ pour le développement du...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 20h40

L’immigration comme solution pour faire croître la francophonie en Ontario

Plusieurs politiques canadiennes ont été mises de l’avant au cours des dernières années, afin de favoriser l’immigration francophone hors Québec.
En lire plus...

14 janvier 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur