La science citoyenne à la recherche de la 9e planète

Partagez
Tweetez
Envoyez

Plus de 60 000 personnes à travers le monde ont épluché des centaines de milliers de photos du ciel de l’hémisphère sud, à la recherche de l’hypothétique neuvième planète qui tourne peut-être au-delà de Neptune. Un effort de science citoyenne qui a permis d’isoler quatre «candidates».

Le projet Planet 9 Search avait été lancé par l’Université nationale australienne. Il a permis de «compléter quatre années d’analyses scientifiques en trois jours», résume l’astronome Brad Tucker dans un communiqué.

Quatre millions d’objets ont dû être identifiés un par un sur ces centaines de milliers de photos, à la recherche d’objets qui n’apparaissent pas déjà dans les catalogues cosmiques. Le passionné qui a battu tous les records est un nommé Toby Roberts, qui a classé à lui seul 12 000 objets.

Les astronomes vont à présent réserver du temps sur les télescopes pour regarder de plus près ces quatre candidates. Qu’il s’agisse d’une planète ou pas, le travail collaboratif a déjà permis d’éliminer la possibilité qu’existe, aux confins de notre système solaire, une planète de la taille de Neptune dans 90% du ciel de l’hémisphère sud.

Une naine brune nommée WISE 0855?0714 (déjà cataloguée) apparaît comme un point orange dans cette série d’images (prises sur une durée de cinq ans). En examinant des films comme celui-ci, les citoyens peuvent aider à découvrir plus d’objets.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur