La saison des ventes de trottoir est ouverte

L'occasion de faire de bonnes affaires

Jouets, vêtements, outils, objets de collection... Difficile de ne pas trouver son bonheur.
Partagez
Tweetez
Envoyez

La saison des ventes de «trottoir» ou de «garage» est enfin ouverte. Chaque année, le week-end de la fête de la Reine, annonciateur du printemps, marque le début de ces braderies de quartier. Espérons que la météo soit désormais plus clémente…

C’est l’occasion de faire de bonnes affaires, de rencontrer des gens, de lutter contre le gaspillage… Le succès croissant des ventes-débarras s’explique aisément.

Selon le dernier indice Kijiji (économie de seconde main) publié par l’Observatoire de la consommation responsable (OCR), les ventes-débarras représentaient 7% des transactions des biens usagés en 2017 au Canada, contre 5% en 2013.

Les jouets pour enfants sont souvent les rois de ces ventes-débarras.

S’il n’est pas nécessaire d’obtenir un permis spécifique pour organiser ces ventes à Toronto, contrairement à d’autres villes de l’Ontario, les résidents doivent cependant se limiter à deux ventes par année.

Où trouver les ventes-débarras?

Pour les plus traditionnels, les affiches placardées dans les quartiers sont un bon moyen de découvrir les ventes-débarras aux coins de rue. Néanmoins, attention de ne pas accrocher ces annonces n’importe où.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Je colle généralement des affiches sur les vitres des abribus. Mais on ne peut pas les accrocher aux poteaux d’arrêt, elles sont systématiquement arrachées», témoigne Jess, une résidente de Riverdale.

Cette vente se poursuivra le week-end du 25 et 26 mai.

Certains sites, comme Kijiji ou Toronto.com, répertorient également les ventes-débarras sur Toronto. Parmi eux, Craigslist et Evenbrite présentent en plus une carte interactive sur laquelle on peut retrouver les ventes-débarras par quartier.

«C’est un outil très pratique», confie Jim, un collectionneur d’anciens appareils photo et de vinyles.

Un remède à «l’accumulation compulsive»

Si l’argent collecté n’est jamais de refus, une des premières raisons invoquées par les vendeurs est de faire du tri dans la maison.

«Je veux surtout faire de la place», explique Jess, qui organise en moyenne une vente-débarras chaque année.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Certains ont trouvé la solution pour faire face à la météo capricieuse.

Darren, locataire d’un atelier artistique qu’il va devoir peut-être abandonner en raison de l’augmentation du loyer, ne contredit pas la règle.

«Il y a cinq raisons de préparer une vente-débarras: faire le tri, faire de la place, faire de l’argent, donner aux associations, et retrouver les choses que l’on avait perdues», affirme Darren, qui poursuit sa vente les week-ends à venir.

Selon ce dernier, «l’accumulation compulsive» serait un véritable problème chez beaucoup de personnes (en témoigne le succès de l’émission L’art du rangement sur Netflix). La vente-débarras a peut-être plus de bienfaits que l’on imagine…

Dons aux associations caritatives

«Tout ce que je ne vendrai pas, je le donnerai aux associations charitables», précise Jess, qui souhaite avant tout faire du tri. Elle n’est pas la seule. Beaucoup de vendeurs, comme Darren, décident à la fin de la journée de laisser leurs affaires partir gratuitement sur le bord du trottoir ou de donner directement aux associations.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

De même, certains organismes caritatifs ont su profiter de ce phénomène de mode afin d’accroître leurs fonds.

L’association SEEDS (Socio-Economic And Environmental Development Solutions), créée en 2013 par Joanne Hutchinson, a notamment ouvert un petit magasin il y a trois ans, dont les ventes se font majoritairement sur le trottoir; d’où le nom SEEDS Garage Sales, situé au 1 Browning Avenue.

«Nous avons des dons d’objets quotidiennement», témoigne Justine, une bénévole de SEEDS, qui promeut la protection des éléphants et d’une agriculture éco-responsable au Zambia.

SEEDS Garage Sales, qui attire collectionneurs, familles et passants, est ouvert tous les jours, lorsque la météo le permet. Une belle manière de compléter les ventes-débarras du week-end.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur