La Saint-Jean fait partie de notre histoire depuis belle lurette

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le mois dernier, lors d’une causerie à la Société d’histoire de Toronto, les historiens Marc-André Gagnon et Serge Miville ont démontré que la fête de la Saint-Jean (24 juin) demeure encore et toujours un temps fort dans le processus identitaire des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes.

C’est à Kapuskasing que les plus grandes célébrations de la Saint-Jean ont lieu depuis le début des années 2000.

Ailleurs, comme à Toronto ou Ottawa, on parle de Franco-Fête ou de Festival franco-ontariens. Mais peu importe le nom qui coiffe les célébrations, elles ont lieu autour du 23 ou du 24 juin. On interchange aisément «Saint-Jean», «fête» et «festival», voire «party».

Toute communauté, à plus forte raison les collectivités isolées, a besoin de célébrer son identité. Le gouvernement ontarien aurait pu le reconnaître en faisant du 24 juin un jour férié. Il a plutôt choisi de créer la Journée des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes (25 septembre, jour du dévoilement du drapeau franco-ontarien). Mais cette journée n’est pas fériée et elle est surtout célébrée dans les écoles.

À certains endroits comme Windsor, on célèbre souvent deux fêtes par une même programmation: la Saint-Jean-Baptiste (24 juin) et la Fête du Canada (1er juillet).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

À Toronto, FrancoQueer célèbre la Saint-Jean et la Fierté gay par un apéro «double fierté». (Toronto Pride a toujours lieu à la fin de juin.)

Nos voisins de la Belle Province auront beau clamer haut et fort que le 24 juin est la Fête nationale du Québec, les faits démontrent que la Saint-Jean fait partie de notre histoire depuis belle lurette.

Dès 1853, les Canadiens français d’Ottawa mettent sur pied leur société Saint-Jean-Baptiste. Et en 1883, c’est à Windsor que se réunissent les sociétés Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Québec, Ottawa, Détroit, Milwaukee, Windsor, Paincourt et Pointe-aux-Roches.

Plusieurs lecteurs se souviendront que, de 1980 à 1990, CJBC organisait un grand spectacle pour célébrer la Saint-Jean. Parmi les vedettes invitées figuraient Pauline Julien, Robert Paquette, Daniel Lavoie, Louise Forestier, Céline Dion et Richard Séguin.

Trêve de nostalgie. Bonne Saint-Jean à tous et toutes!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur