Des Torontois qui rêvent de résilience urbaine

Honorés dans le documentaire de Chrystelle Maechler

Chrystelle Maechler Resilience urbaine

La réalisatrice de «Résilience urbaine», Chrystelle Maechler, sur la scène de l'AFT avec l'animatrice Claudia Hébert.


8 février 2018 à 17h01

Les villes sont de plus en plus confrontées aux problèmes environnementaux. Pour certaines, il était urgent d’y faire face, de s’adapter aux changements et se prendre en charge. On appelle ça la «résilience urbaine».

En 2013, la fondation Rockefeller crée l’organisation «100 resilient cities» avec l’aide de 32 villes. Après trois vagues d’admission, le groupe de 100 était au complet. Toronto, elle, est présente depuis 2016.

C’est l’idée du documentaire Résilience urbaine de Chrystelle Maechler, projeté ce mercredi 7 février à l’Alliance française, mettant à l’honneur les individus qui font de Toronto une ville résiliente.

On y retrouve des personnalités comme Josette Bouchard, professeure «écoleader» à la Toronto French School. Elle a par exemple créé un sentier de promenade pour permettre aux enfants «de se reconnecter avec la nature».

Quatre épisodes, quatre thèmes

Le documentaire se répartit en quatre épisodes de quinze minutes, avec pour chacun un thème bien précis.

Le premier, sur l’alimentation, montre comment des Torontois interviennent face à l’insécurité alimentaire, les disparités devant l’offre de produits bios, la culture communautaire.

Le second met à l’honneur l’économie du partage.

Le troisième porte sur l’éducation, notamment comment éduquer l’enfant à la nature.

Enfin le dernier montre qu’il existe des transports alternatifs, comme le vélo,  pour faire diminuer la pollution. Toronto représente d’ailleurs ici un enjeu majeur, avec ses transports en commun vieillissants et son climat particulier.

Chrystelle Maechler Resilience urbaine
La réalisatrice de «Résilience urbaine», Chrystelle Maechler, à l’AFT.

La découverte d’un sujet

Pour la réalisatrice Chrystelle Maechler, l’idée de ce documentaire lui est venue «en voyant une annonce d’un poste de gérant en résilience urbaine». Elle avait déjà travaillé sur des documentaires sur l’environnement ou la société et trouve en ce sujet «une ombrelle qui réunit tous ces domaines».

Il y a un an, elle quitte son poste dans une télévision et se met à son compte. Elle découvre alors le grand plaisir de ce qu’elle appelle la «totale liberté créative».

Au fur et à mesure, le sujet devient «un thème qui la touche» et elle effectue ses recherches avec passion, avec l’aide de deux autres personnes. Chrystelle va même jusqu’à suivre des cours en ligne sur le sujet. Après douze classes, elle se met à l’écriture du script.

Le projet est produit par la télévision communautaire de Bell Fibe TV1, qui finance dix jours de tournage.

Pour la suite, Chrystelle se voit poursuivre son projet sur le même thème et, pourquoi pas, changer de lieu cette fois-ci. Vancouver et Montréal sont les deux autres villes résilientes du Canada, et la réalisatrice se voit déjà y découvrir de nouveaux modèles.

Résilience urbaine
Résilience urbaine

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Qui devrait se préoccuper du statut du français à l’ONU?

Six mois après l’adoption, par le Comité des droits de l’homme de l'ONU, de constatations impliquant le Canada, les 18 pages du document ne...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 13h05

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Contestation judiciaire : les premières demandes de financement sont attendues

Programme de contestation judiciaire
Près de deux ans après la fermeture du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et 12 ans après l’abolition du Programme de contestation judiciaire...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 16h00

Haro sur le gaspillage des aliments

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finirait à la poubelle. Au Canada, plus de 60% de cette nourriture serait encore consommable....
En lire plus...

15 janvier 2019 à 14h25

La santé mentale dans le domaine de l’emploi: il faut en parler

C’est bien, pour une entreprise, d’avoir une approche définie sur papier pour traiter les problèmes de santé mentale – mais sa mise en pratique...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 9h00

Un mystérieux signal cosmique, c’est bien, mais deux, c’est mieux

Des «sursauts radio rapides» venus des profondeurs du cosmos, mais qui ne durent que quelques millièmes de seconde, c’est déjà intrigant. Mais lorsqu’on en...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 7h00

La débandade des Maple Leafs se poursuit

Les Maple Leafs recevaient la visite de l'Avalanche du Colorado pour la seule fois de la saison lundi soir à l'Aréna Scotiabank. Avant la...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 22h54

1,9 million $ du fédéral pour le «Carrefour» de l’Université

Université de l'Ontario français
La ministre fédérale des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a annoncé un investissement de 1,9 million $ pour le développement du...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 20h40

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur