La représentation francophone hors Québec augmente de 20% au Parlement

Partagez
Tweetez
Envoyez

À la dissolution du Parlement, le 26 mars dernier, la Chambre des communes comptait onze députés francophones élus dans des circonscriptions à l’extérieur du Québec. Cela allait du libéral Dominic LeBlanc au Nouveau-Brunswick jusqu’à la néo-démocrate Denise Savoie en Colombie-Britannique. Au lendemain du scrutin du 2 mai, la représentation franco-canadienne est passée de 11 à 13. C’est plus la mer bleue que la vague orange qui est responsable d’une telle augmentation.

Dans les circonscriptions qui étaient déjà détenues par des néo-démocrates, la popularité de Jack Layton a eu pour effet de faire accroître substantiellement le suffrage obtenu par ses députés sortants.

Le cas le plus frappant est celui d’Yvon Godin (Acadie-Bathurst), qui a vu sa majorité passer de 
16 000 à 24 000 voix!

Glenn Thibeault (Sudbury) a fait grimper sa majorité de 2125 à 9768 et Claude Gravelle (Nickel Belt) a enrichi la sienne de 3790.

Denise Savoie (Victoria) est passée de 10 106 voix de majorité à 16 349 voix. Seul Joe Comartin (Windsor-Tecumseh) a récolté moins de voix qu’en 2008, mais sa majorité reste très confortable 
(7270).

Dans le dernier Parlement, les Libéraux avaient trois députés francophones hors Québec. Comme prévu, Mauril Bélanger (Ottawa-Vanier) a été réélu mais sa majorité de 9800 voix a été réduite à 4615. Dominic LeBlanc (Beauséjour, N.-B.) a subi le même sort, soit une chute de 7553 à 2585 voix de majorité. Quant à Jean-Claude D’Amours (Madawaska-Restigouche, N.-B.), il a été défait par le conservateur Bernard Valcourt.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Avant les élections, les Conservateurs avaient trois députés francophones hors Québec, tous ontariens: Royal Galipeau (Ottawa-Orléans), Pierre Lemieux (Glengarry-Prescott-Russell) et Guy Lauzon (Stormont-Dundas-Glengarry). Ils en ont maintenant trois autres; outre Valcourt, il faut compter Bernard Trottier, qui a battu Michael Ignatieff dans Etobicoke-Lakeshore, et Robert Goguen (Moncton-Riverview-Dieppe).

Bernard Trottier

Dans la circonscription de Toronto-Centre, deux candidats bilingues ont mené une chaude lutte. Le député libéral sortant Bob Rae affrontait la néo-démocrate Susan Wallaceé.

Une fois les bulletins de votes comptés, Bob Rae est sorti gagnant mais sa majorité a chuté de 18 000 à 6 000 voix. Susan Wallace a obtenu 16 607 voix alors que le candidat du NPD n’en avait récolté que 7 743 en 2008.

Dans la circonscription de Saint-Boniface (Manitoba), c’est la candidate conservatrice Shelly Glover qui a encore une fois battu l’ancien ministre libéral Raymond Simard.

La représentation francophone hors Québec dans le 41e Parlement sera donc composée de six Conservateurs, cinq Néo-démocrates et deux Libéraux. Il faut préciser que cette définition n’inclut que les députés francophones de souche.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur