La Provence sous ses plus beaux jours

Partagez
Tweetez
Envoyez

«La Provence occupe une place toute particulière dans le cœur de millions de gens, qu’ils soient jeunes ou vieux, aux quatre coins du monde, une place empreinte à la fois d’affection et de fascination.» Lorsque Toni Harting parle de la Provence où il a passé les étés de sa jeunesse, on peut sentir le profond amour qu’il éprouve pour cette «cour de récréation du sud de la France». Un sentiment qu’il cherche à partager avec l’exposition de 20 de ses clichés en noir et blanc qui remontent le temps et révèlent la beauté de la Provence de l’après-guerre.

Un couple qui s’embrasse face à la mer, une petite fille qui s’abreuve à une fontaine, des joueurs de pétanque, Pablo Picasso à la corrida de Arles, des filets de pêche qui sèchent sur le port d’Antibes, Denise qui prend son petit-déjeuner… C’est un véritable carnet de voyage illustré que nous offre l’exposition Provence Portraits 1957-1961. Un voyage qui commence en 1951 lorsque Toni Harting, alors jeune étudiant de 20 ans, quitte sa Hollande natale pour le sud de la France.

Pour se faire un peu d’argent, il forme un duo de musiciens ambulants avec un autre compatriote des Pays-Bas. «Nous grattions nos guitares dans la rue en interprétant toutes sortes de chansons, dans toutes sortes de lieux, pour toutes sortes de gens, de nationalités et d’origines multiples», raconte Toni. Une expérience qui va lui permettre de rencontrer une multitude de gens, du fils de Pablo Picasso dont il deviendra ami, à Yana, un artiste tzigane qui vit sous une tente avec sa femme, ou encore ce vieil homme de 83 ans à moitié aveugle qui joue du violoncelle dans la rue «pour l’amour de Dieu».

Chacun aura droit à son portrait, à sa tranche de vie immortalisée par Toni qui ne quitte jamais son appareil photo. «Je trouvais très intéressant de m’attarder sur une vision de la Provence et de ses gens que l’on ne rencontre pas normalement, que ce soit parce que l’on y habite ou que l’on est touriste.» Comme le cycliste, cet artiste de rue qui faisait du vélo debout sans parler à personne et dont personne ne se souciait mais qui échangeait volontiers quelques mots avec Toni et son ami parce qu’ils étaient les seuls à s’intéresser à lui.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Si les photographies de Toni sont absolument magnifiques, émouvantes et pleines de vie, elles revêtent aussi une vraie valeur historique en témoignant d’un temps révolu. «Ces portraits documentent la vivacité et la gaieté de l’époque ainsi que du cœur de la Provence enchanteresse. C’était l’époque innocente, il n’y avait pas de drogues et les enfants n’avaient pas besoin de Playstations pour s’amuser», se souvient l’artiste devant une photographie de trois jeunes enfants dans un ancien modèle de poussette.

Ainsi le public découvre ou re-découvre avec nostalgie les voitures de l’époque ou encore la mode vestimentaire des adolescents – qui peut en faire sourire plus d’un aujourd’hui – grâce entre autres à la photo Merde alors, I’m so embarrased! Cet amusant cliché représente une jeune fille vêtue d’un ensemble court à pois serré à la taille qui attend que son caniche ait fini de faire ses besoins sur un stationnement. On peut aussi apercevoir des marins de la US Navy, en France à cette époque-là, draguant une jeune fille sur le port de Cannes.

Pour cette exposition, cet amoureux de la France a dû choisir, non sans difficultés, 20 photographies parmi les 2000 qu’il a accumulées durant ses étés bohèmes passés sur la côte d’Azur. C’est pourquoi il a créé Bonjour Provence!, un ouvrage qui contient de nombreux clichés accompagnés d’écrits relatant ses aventures. Un ouvrage qui n’attend plus qu’un éditeur… à bon entendeur salut!

L’exposition est à découvrir du 3 au 30 mars au Jet Fuel Coffee Shop, 519 rue Parliament (au nord de la rue Carlton). Vernissage le vendredi 2 mars de 20h à 22h. Pour plus de renseignements, appelez au 416-968-9982. http://provenceportraits.blogspot.com

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur