La première machine à vendanger

Partagez
Tweetez
Envoyez

Ce sont les coûts de main-d’œuvre croissants et les développements de l’industrie agro-alimentaire du milieu du XXe siècle qui sont à l’origine des travaux de recherche aboutissant à la création de la première machine à vendanger en 1967.

Tout se passe dans l’État de New York où on ressent une forte compétitivité internationale. Les ateliers de la compagnie Chisholm-Ryder construisent une machine basée sur un brevet déposé par la société Cornell en 1961 et d’un prototype resté au stade expérimental.

En 1968 Chisholm-Ryder met sur le marché une machine capable de remplacer 30 ouvriers, avec un rendement de 12 à 15 tonnes de l’heure!

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En 1970, 75 à 80 % des vignobles de l’État de New York passent de la vendange manuelle à la mécanisation.

En Europe, notamment en France où de vieilles traditions viticoles persistent, le nouveau procédé suscite longtemps de vives réticences. C’est dans le Bordelais que la mécanisation des vendanges rencontre le moins de résistance.

De nos jours, si les vendanges traditionnelles perdurent, plus de mille machines sont vendues chaque année dans le monde.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur