La Passerelle-I.D.É.: 3000 $ aux jeunes entrepreneurs

Partagez
Tweetez
Envoyez

Soutenir l’entreprenariat chez les jeunes immigrants francophones, tel est l’objectif de Classes Affaires+, le nouveau programme lancé la semaine dernière par La Passerelle-I.D.É.

En partenariat avec le ministère ontarien du Développement économique, du commerce et de l’emploi (MDECE), il s’agit de soutenir les jeunes entrepreneurs dans la conduite de leurs projets, via la création d’un fond de contribution. 20 projets dits innovants seront ainsi financés à hauteur de 3000 $ chacun dès le commencement.

«L’aspect financier est une barrière importante pour les jeunes entrepreneurs immigrants francophones», explique Léonie Tchatat, directrice de La Passerelle-I.D.É. (intégration et développement économique). «Cette aide permettra de leur offrir un fond de départ concret pour faciliter leur intégration sur le marché du travail.»

Aide au démarrage

Ce programme s’inscrit dans la continuité du programme Classe Affaires, déjà mis en place et maintenu par La Passerelle.

«Le programme Classe Affaires forme les jeunes entrepreneurs au marché du travail canadien. Cela passe par une phase théorique, pour leur permettre d’acquérir les connaissances et compétences nécessaires à ce domaine, mais aussi par une mise en pratique, des recommandations…», explique Léonie Tchatat.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«L’idée était d’aller plus loin et de proposer également un soutien financier pour les aider à démarrer.»

Un comité d’experts évaluateurs issus de la communauté sera ainsi chargé de sélectionner les projets, et d’accompagner les jeunes entrepreneurs dans leur démarche. «L’aide récompensera des idées créatives et projets innovants dans tous les domaines, avec des bons plans d’affaires financiers. L’important concerne surtout la faisabilité du projet.»

Les candidats potentiels pourront télécharger un formulaire de candidature sur le site de La Passerelle d’ici deux semaines.

Après l’évaluation des projets par le jury, la sélection aura lieu en deux étapes, ponctuées par deux séries d’entretiens individuels. À l’issue de ces derniers, les 20 projets gagnants disposeront d’un soutien et d’un encadrement sur une année.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur