La parité des dollars en point de mire

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le dollar canadien atteindra possiblement la parité avec le dollar américain d’ici la fin de l’année ou au début de 2008. En fait, on peut presque penser qu’on y est déjà. Prenez le secteur manufacturier. Depuis des années, des usines ferment, des emplois sont supprimés, des industries complètes sont en pleine restructuration.

La remontée du dollar canadien a déjà fait ses ravages et continue, dans bien des cas, à détruire des vies. Prenez aussi le secteur touristique.

Les restaurateurs, les hôteliers, les propriétaires d’entreprises de divertissement vous le diront: depuis le 11 septembre 2001, les choses ont bien changé au Canada et la poussée du dollar canadien n’a rien arrangé.

Il y a de moins en moins de visiteurs américains au Canada et les gens d’ici sont de plus en plus nombreux à aller passer leurs vacances aux États-Unis alors que la conversion de nos dollars en billets verts américains se fait maintenant sans grande douleur.

Un dollar canadien vaut présentement 1,03$US. Et puis, regardez comment se comportent les marchés internationaux. Le Canada est vu comme un pays de ressources, dans lequel on peut investir, un pays en pleine santé économique et budgétaire, avec des entreprises fortes et prospères, et où les taux d’intérêt sont appelés à monter.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Malgré les déboires des Américains, avec la chute des marchés de l’habitation et de la construction, les investisseurs internationaux font confiance au Canada et demeurent persuadés que ce pays-là représente une excellente occasion d’investissements.

Il ne faudrait donc pas se surprendre, dans ce contexte, de voir le dollar canadien atteindre bientôt la parité avec le dollar américain, une parité mathématique déjà bien présente dans la psychologie des marchés.

Accès difficile

Avec la hausse des prix des maisons, il est de plus en plus difficile d’acheter une propriété au Canada. Selon la Banque Royale, l’accès à la propriété a connu sa plus forte dégradation trimestrielle en plus de 15 ans au cours des mois d’avril, mai et juin.

Les maisons coûtent plus cher, les impôts et les taux hypothécaires sont plus élevés également. Toutefois, selon les experts de la Banque Scotia, cette tendance à la hausse devrait ralentir en raison des difficultés du marché américain. Aujourd’hui, Statistique Canada affirme que le nombre de Canadiens propriétaires de leur logement est à son plus haut niveau en 46 ans, à plus de 68% de la population.

Mauvaises nouvelles à Hearst

Columbia Forest Products ferme indéfiniment son usine de panneaux de particules. Dès la mi-novembre, 83 travailleurs se retrouveront sans emploi.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pendant ce temps, la forestière Tembec annonce aussi l’élimination temporaire d’un quart de travail à son usine de Hearst. Une trentaine d’employés seront mis à pied entre octobre et février prochain.

Les coûts de l’énergie, la force du dollar canadien, la chute des prix du produit et une faible demande sont les raisons invoquées par les entreprises pour justifier leur décision.

Encore Nortel

D’autres anciens dirigeants de Nortel Networks devront faire face à la justice. La Commission américaine des valeurs mobilières a déposé la semaine dernière des accusations de fraude et de manipulations comptables contre 4 personnes.

Douglas Hamilton, Craig Johnson, James Kinney et Kenneth Taylor, qui ont tous occupé un poste de vice-président aux finances pour différentes divisions de Nortel, auraient manipulé les chiffres de l’entreprise en 2002 et 2003 afin d’atteindre les objectifs de rentabilité.

La poursuite intentée en mars contre l’ancien chef de la direction Frank Dunn et des collègues pourrait être modifiée.

Gérald Fillion est journaliste spécialisé en économie à Radio-Canada. Consultez son carnet: www.radio-canada.ca/carnet.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur