La malédiction s’abat sur les Maple Leafs, éliminés par les Canadiens

Les Maple Leafs s'effondrent et s'inclinent 3-1 dans le match numéro 7

Mitch Marner a connu une série difficile. Il n'a pas marqué en 7 parties. Photo: Chris Young
Partagez
Tweetez
Envoyez

Suite à la défaite crève-coeur de samedi face aux Canadiens à Montréal, les Maple Leafs étaient de retour à domicile pour y disputer le match décisif de la série. Les Leafs tentaient d’avancer au deuxième tour pour une première fois depuis 2004. 

550 spectateurs

Pour une première fois depuis le 10 mars 2020, l’Aréna Scotiabank accueillait des partisans dans ses estrades. Après avoir originalement dit non, Doug Ford a finalement approuvé la présence de 550 travailleurs de première ligne complètement vaccinés à la rencontre.

Deux travailleurs de la santé avant le début de la partie.

Les employés de divers hôpitaux ont pu s’inscrire sur un site web jeudi dans l’espoir de gagner des billets. Sur place, MLSE et Scotiabank ont remis un maillot des Maple Leafs aux invités. L’ambiance était à la fête dans l’amphithéâtre. Même les animateurs de foule Scotty Willats, Danielle Emanuele et la mascotte Carlton étaient sur place pour la première fois cette saison.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Formation partante des Leafs

L’entraîneur Sheldon Keefe avait confirmé en avant-midi que le défenseur Jake Muzzin ne serait pas de l’alignement. Muzzin a subi une blessure au bas du corps samedi soir et ratera au moins 3 semaines de jeu. Lourde perte pour les Leafs considérant l’important rôle de Muzzin sur la glace et hors glace. Rasmus Sandin était donc de retour dans la formation.

Jake Muzzin s’est blessé à Montréal. Photo: Chris Young

Le Canadien ouvre le bal

Il a fallu attendre en début de deuxième période avant de voir une équipe compter. Ce sont les visiteurs qui ont ouvert la marque profitant d’un revirement de Mitch Marner. Le tir de l’enclave de Brendan Gallagher a déjoué le gardien Jack Campbell entre les jambières. Campbell a paru faible sur la séquence. 

Pénalité coûteuse aux Leafs

Alors qu’ils bourdonnaient autour du filet du tricolore et tentaient désespérément de créer l’égalité, les Maple Leafs ont écopé d’une pénalité pour accrochage. Les hommes de Dominique Ducharme ont doublé l’avance grâce au vétéran Corey Perry qui a trouvé le fond du filet en avantage numérique. 2-0 Montréal après 2 périodes de jeu.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Les 2 vétérans Corey Perry et Joe Thornton. Photo: Chris Young

Manque de coeur des Leafs

Nous avons assisté au pire match des Maple Leafs de toute la série. Non seulement ont-ils traîné de l’arrière, comme ils ont l’habitude de faire depuis le match numéro 5, mais il y avait un manque flagrant d’effort. On les sentait déjà vaincus même si certains joueurs avaient dit plus tôt dans la journée être excités à l’idée de jouer un match numéro 7. 

Auston Matthews a marqué un seul but en 7 parties. Photo: Chris Young

Filet désert

Les Leafs ont vu le tricolore confirmer sa victoire dans un filet désert (Tyler Toffoli) alors qu’il restait moins de de 5 minutes à la rencontre

Au moins un

William Nylander a privé Carey Price d’un blanchissage en toute fin de match mais le mal était déjà fait. Les Canadiens l’emportent par la marque de 3-1 et les Maple Leafs sont, contre toutes attentes, éliminés des séries, eux qui étaient pourtant favoris. 

Carey Price et William Nylander. Photo: Chris Young

Échos du vestiaire des Leafs

Le gardien Jack Campbell était très émotif durant la conférence d’après-match et avait peine à contenir ses larmes. « Le pire but alloué de ma carrière (le but de Brendan Gallagher) et ça arrive lors d’un match 7. J’ai laissé tomber mes coéquipiers. C’est inacceptable. L’équipe compte sur moi pour être meilleur et je sais que je peux être meilleur. »

Jack Campbell participait à ses premières séries éliminatoires. Photo: Chris Young

Sheldon Keefe a choisi de ne pas s’adresser aux joueurs après la défaite en raison de l’atmosphère qui régnait dans le vestiaire. Il a dit que les joueurs étaient dévastés et qu’ils allaient se réunir dans les prochains jours.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

« Quand Kotkaniemi et Caufield sont entrés dans l’alignement, nous avons senti les choses changer au chapitre de leur profondeur, de leur vitesse et de leurs habiletés », a-t-il dit au sujet des jeunes joueurs du Canadien.

Cole Caufield avait été laissé de côté pour le début de la série. Photo: Chris Young

Les Canadiens prennent maintenant la direction de Winnipeg où ils affronteront les Jets au deuxième tour.

Du côté des Maple Leafs, ils feront leur bilan de fin de saison d’ici les prochains jours et s’adresserons aux médias. 

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur