La lutte contre le SIDA au coeur de Toronto

Conférence internationale, exposition de Médecins Sans Frontières, festival artistique

Partagez
Tweetez
Envoyez

Du 13 au 17 août prochain, Toronto accueillera le XVIe congrès international sur le SIDA. Une réunion majeure pour faire le point sur la lutte engagée depuis maintenant 1983, date de la découverte et de l’isolement du virus VIH par l’équipe du professeur Chermann de l’Institut Pasteur.

Fort logiquement, c’est d’un petit ruban rouge à la boutonnière que Toronto se pare en ce début du mois d’août, puisque les initiatives autour de la lutte contre le sida se multiplient.

Plus de 400 séances, réunions et ateliers, plusieurs liaisons satellites par jour aux quatre coins du monde. Le dispositif est impressionnant, presque autant que les chiffres du SIDA dans le monde… À ce jour, on dénombre plus de 40 millions de cas de SIDA identifiés sur l’ensemble du globe, dont près de 60% en Afrique.

Cette conférence biannuelle est donc l’occasion pour le monde scientifique de faire le point sur les avancées multiples dans le domaine. Pendant cinq jours, il y sera évidemment question des toutes dernières découvertes scientifiques relatives à la lutte contre le VIH, mais également des politiques et pratiques mises en oeuvre dans les diverses régions du monde.

Des sujets sur lesquels des panélistes du monde entier viendront débattre et chercher des solutions pour enrayer la pandémie du VIH/SIDA en présence de nombreuses personnalités engagées dans la lutte, comme les anciens présidents de AIDS Mary Robinson et Bill Clinton, mais aussi Richard Gere ou encore Bill et Melinda Gates.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Village international

Mais, en marge de ce congrès, plusieurs manifestations sont d’ores et déjà prévues, notamment la mise en place pour la seconde année consécutive d’un village international destiné à promouvoir l’interaction entre les communautés atteintes du VIH. Une initiative largement répandue, que l’organisation Solidarité Sida organise depuis plusieurs années en France lors de son festival Solidays.

Médecins Sans Frontières sera également présent pour sensibiliser le public aux dangers du VIH et aux maladies négligées dans les pays en voie de développement. Une action qui débutera dès le 2 août, à travers une exposition interactive et itinérante.

Dans un camion-remorque de 16 mètres de long, les visiteurs pourront vivre une expérience tout à fait surprenante. Dès leur entrée, ils seront invités à tourner une roue qui leur indiquera un pays où ils seront affectés en mission virtuelle. Ils se verront donc confrontés aux réalités sanitaires de la Bolivie, de la Sierra Leone, l’Afrique du Sud ou l’Ousbékistan, chaque pays présentant un fort taux d’infection pour une maladie spécifique (paludisme, maladie de Chagas, VIH et tuberculose).

Informer mais aussi sensibiliser

Un concept envisagé dès l’année dernière, comme le confie Isabelle Jeanson, déléguée aux relations presse de Médecins Sans Frontières: «Lorsque nous avons appris que le congrès de cet été 2006 se tiendrait à Toronto, nous avons de suite pensé à mener une action plus large en parallèle. C’était en 2005. Nous avons donc mis en place ce système de camion itinérant, qui comprend trois salles, et qui permet d’aller toucher directement le visiteur.»

À la fin de la visite, les participants seront amenés à participer à une séance de compte rendu animé par un bénévole de Médecins Sans Frontières, avant de pouvoir visiter une tente nutritionnelle qui accueillera une exposition photographique ainsi que de plus amples informations sur l’organisme. Une action qui a pour but non seulement de «sensibiliser les Canadiens à ces problèmes, mais aussi de leur montrer que toute aide est la bienvenue».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un parcours au coeur de l’action de MSF qui se déroulera à l’hôpital Toronto General, ainsi que dans cinq autres lieux, jusqu’à la fin du congrès, après avoir parcouru huit villes à travers le Québec et l’Ontario depuis le début du mois de mai.

Musiciens et comédiens

Mais d’autres organismes, moins reconnus, comme le 411 Initiative for Change, profitent aussi de l’organisation de ce congrès pour marquer leur implication dans la lutte contre le VIH/SIDA.

Une manifestation de cet engagement qui prend une forme plutôt originale, puisque c’est sous la forme d’un festival d’art qu’elle va se dérouler.

Un événement sur deux jours destiné à sensibiliser les plus jeunes au VIH, ainsi qu’aux méfaits de la désinformation et des stéréotypes, qui verra se succéder de nombreux musiciens et comédiens au 165, rue Front Est.

Rendez-vous donc les 15 et 16 août prochains pour celles et ceux qui souhaitent dire «Non!» au SIDA dans une ambiance un peu plus artistique.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur