La Francofête 2011 sort le grand jeu

Cœur de Pirate, Ben Oncle Soul, Bernard Adamus, Boucar Diouf, Misteur Valaire à Toronto

Mathieu Grainger avec les Chiclettes (Geneviève Cholette, Nathalie Nadon, Julie Kim), ainsi que les deux artistes maquilleuses de Kromatic qui offriront leurs services aux festivaliers de la Francofête.

10 mai 2011 à 11h18

Disons le tout de suite, avec la programmation que l’équipe de la Francofête nous a concocté, le tout-puissant aurait mauvais goût de faire tomber la pluie la fin de semaine de la St-Jean! L’édition 2011 de la Francofête de Toronto promet de très belles choses avec de grands noms québécois, français et francophone en général. Le travail de recherche de financement a porté ses fruits c’est en arborant un sourire jusqu’aux oreilles que Mélanie Tremblay, présidente de la Francofête, Mathieu et Katherine Grainger, l’équipe de direction, on présenté mercredi dernier, les artistes qui tiendront l’affiche à Toronto du 24 au 26 juin prochains.

Un lancement de festival représente l’exercice ultime d’une équipe de direction de festival. Que vont dire les médias, que va penser le public. En cette année 2011, les applaudissements ont été plus que nourris lors de l’annonce des artistes qui seront présents pour la 29e édition du plus gros festival francophone de Toronto.

L’accent a été mis sur la France, avec tout de même plusieurs noms bien familiers de l’Ontario et du Québec, et même un duo Franco-Néo-Zélandais. La première grande soirée du vendredi 24 donnera le La d’une fin de semaine qui s’annonce épique, avec Kyssi Wète, Ben Oncle Soul, Cœur de pirate et Misteur Valaire.

Ben Oncle Soul a crevé l’écran et les oreilles des internautes avec une reprise, voilà quelques années, de Seven Nation Army des White Stripes. La vidéo cumule aujourd’hui plus de deux millions de vues sur la plate-forme de partage vidéo Youtube. Il a ensuite sorti un album de reprises, avec par exemple un beau remix de Crazy, de Gnarls Barlkey. Entre 2010 et 2011, il est nominé aux plus grandes récompenses musicales françaises et remporte la victoire de la musique de la révélation scène. Sa musique mélange les sons de pop, de blue, soul, reggae et c’est peu dire que ses prestations sur scène sont phénoménales.

Il sera suivi de la vedette québécoise Cœur de Pirate, rendue célèbre par son tube Comme des enfants, qui a d’ailleurs remporté la victoire de la musique française de chanson originale de l’année en 2010 et celle d’artiste féminine de l’année en 2011.

Elle a par ailleurs remporté deux prix Félix et sa chanson comme des enfants a atteint la première place des ventes au Canada en 2009. Toronto reste un marché à percer pour l’artiste et espérons que la Ville Reine lui rende au pareil l’honneur qu’elle nous fait de venir jouer pour la St-Jean.

La soirée se terminera en fanfare avec les excités de Misteur Valaire, groupe déjà passé par Toronto en 2008 et qui avait valu à quelques-uns un réveil délicat le lendemain ! Pas tout à fait électro, pas tout à fait cuivre, pas tout à fait pop, mais complètement géniaux, les cinq membres du groupe viendront présenter leur nouveau spectacle dans la salle Brigantine. S’il vous reste un peu d’énergie, un DJ assurera la musique jusqu’aux petites heures du matin.

Le samedi matin commencera avec la performance des maquilleuses de Kromatic, qui transformeront les festivaliers en véritables oeuvres vivantes.

Le groupe français Alcaz prendra la relève avec ses mélodies folk venues tout droit de Marseille, donc forcément accompagné de ce petit accent méditerranée chaleureux et chantant. Si les horaires précis restent à confirmer, on aura ensuite la chance de découvrir Mamaku Project, un groupe composé d’un français et d’une Néo-Zélandaise francophone qui jouent une musique très gipsy, poétique, qui s’affranchit des codes vestimentaires musicaux. Un son patchwork où chaque influence a sa place.

Le Québécois Jean-François Lessard viendra assurer le côté un peu rebelle sympathique tout en cynisme que tout festival se doit de programmer. Une critique de la société tout en humour décalé et une ode à la vie, la vraie, avec ses méandres. Comparé à Desjardins, Plume Latraverse ou encore Jacques Brel, Jean-François Lessard possède ce que peu peuvent revendiquer, un talent scénique hors du commun. Les plus chanceux l’ont déjà peut-être vu une fois, lors d’un bref passage à Toronto, il avait joué à Contact ontarois et devant une vingtaine de personnes dans une petite salle du Tranzac.

Le groupe Strasbourgeois Leoparleurs viendra pour la première fois en Ontario après plusieurs tournées au Québec. Un son mêlant rock, castagnettes et aussi poésie, on attend impatiemment de voir ça.

Le début de soirée se passera en compagnie de Ouanani, groupe multiethnique de Montréal chantant dans huit langues avec une préférence pour le français et Les Chiclettes, groupe-cabaret bien connu du public de Toronto et d’Ontario.

Un petite trêve de chansons pour se tourner, vers 20h, du côté de l’humour, avec Boucar Diouf artiste comique de scène et de télé, qui viendra nous parler de ses sujets favoris, dont l’intégration des nouveaux arrivants. Préparez vos abdominaux !

Maintenant, place à LA vedette franco-ontarienne de ces dernières années, vous savez de qui on veut parler… Damien Robitaille.

Sa carrière a véritablement explosé et il faut tirer son chapeau à l’équipe de la Francofête pour avoir réussi à attirer la coqueluche de l’Ontario, née à Lafontaine, lors de la fin de semaine très occupée de la St-Jean.

La fin de soirée se déroulera en compagnie de la révélation québécoise Bernard Adamus, qui a sorti son premier album il y a quasiment un an jour pour jour. Vous avez certainement entendu son titre Brun, chanson du même nom que l’album. Entre folk, blues et country, Bernard Adamus fait son petit bonhomme de chemin, de plus en plus vite il faut bien l’avouer. À ne pas manquer !

Le dimanche commencera tranquillement avec un petit pique-nique à Harbourfront, avant de redécouvrir Mystéric et la mathémagie. Deux fois champion canadien de magie, Éric Leclerc de son vrai nom prouvera qu’on peut être nul en math et finalement jouer avec la discipline d’une autre manière !

On enchaînera avec le conteur Patrice Michaud, récompensé à trois reprises au Festival en chanson de Petite-Vallée en 2008. Le chansonnier et conteur gaspésien originaire de Cap-Chat, Patrice Michaud, présentera Les produits du tiroir, un spectacle intimiste où la chanson, le conte et l’humour s’entrecroisent au fil des histoires que nous trimbalons tous, au fond de nous.

La journée se terminera en musique avec Mike Ford, que certains connaissent peut-être par son ancien groupe Moxy Früvous. Il a appris le français en découvrant et jouant une nouvelle chanson francophone par jour pendant plusieurs années. Passionné par l’histoire franco-ontarienne, il a créé un spectacle qui retrace quatre siècles de présence francophone en Ontario.

La diva Nathalie Choquette clôturera cette nouvelle édition de la Francofête avec son personnage de la Diva Malbouffa, qui nous fait découvrir le monde de l’opéra.

Tous les horaires et informations sur: www.franco-fete.ca

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

On est de plus en plus «connecté» sur notre santé

Les médecins se méfient encore des bidules permettant à leurs patients de mesurer eux-mêmes leur état de santé. (Photo: Hamza Butt / Flickr / Creative Commons)
Applications capables de surveiller poids, tension, glycémie, alimentation, exercice...
En lire plus...

17 octobre 2017 à 14h44

Ateliers de théâtre

1-1
Amoureux du théâtre bonjour, Vous êtes francophone ou francophile? Ekin Agency Arts offre des ateliers de théâtre intensifs en francais Coprs, espace et voix: – prise de parole en...
En lire plus...

ONU: on attend beaucoup du Canada

L'ambassadeur du Canada à l'ONU, Marc-André Blanchard.
Des objectifs de développement durable ambitieux
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h54

Un jardin de plantes médicinales cérémoniales chez Manuvie

Devant le jardin au QG de Manuvie: le sous-ministre adjointy Shawn Batise;  Peter Wilkinson, vice-président principal des Affaires réglementaires et publiques à la Financière Manuvie; l'ainé Gary Sault de la Première Nation mississauga de New Credit; David Zimmer, le ministre ontarien des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation; la sous-ministre Deborah Richardson.
Réconciliation avec les Premières Nations
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h06

Un «happening» sur l’enracinement de la francophonie à Toronto

Marie-Claire Marcotte et Maxime Robin (Photo:Manuel Verreydt)
Pour les 50 ans du TfT
En lire plus...

16 octobre 2017 à 9h00

Profitez de votre soirée dans Yorkville

Le Heliconian Hall: la seule église en bois encore debout à Toronto.
Avant et après le concert de Benoît LeBlanc au Heliconian
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h55

Lisa Simone: 1000 vies pour atteindre la sérénité

Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)
À la place des arts de St. Catharines le 26 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h53

Un mystérieux portrait de la princesse Anastasia

Jim Watt et Veronica Kvassetskaia-Tsyglan tenant le portrait d'Anastasia.
Bientôt dévoilé au Arts and Letters Club de Toronto
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h52

Protéger l’environnement de/pour l’humanité

Plastic China, de Wang Jiuliang
Des films percutants au festival Planet In Focus du 19 au 22 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h50

Les réalisatrices autochtones veulent casser les clichés

Six femmes autochtones du court-métrage Creatura Dada.
18e édition du festival du film autochtone ImagiNATIVE
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h45

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur