La fin d’une grande initiative?

Partagez
Tweetez
Envoyez

Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’immunisation contre des maladies telles la rougeole et le tétanos permet de sauver trois millions de vies dans le monde chaque année. L’immunisation serait en fait l’une des interventions les plus rentables qui soit en matière de santé. 

Malheureusement, l’Initiative canadienne d’immunisation internationale (ICII) viendra à échéance prochainement. La contribution de l’ICII à la campagne de vaccination mondiale a permis, entre autre, une diminution de 68% des décès mondiaux attribuables à la rougeole. Alors que tous les Canadiens sont sur le point de se voir offrir le vaccin contre la grippe H1N1, serait-t-il moralement acceptable de laisser tomber les plus pauvres de notre monde dans la lutte aux autres maladies contagieuses mortelles?

De plus, si la grippe H1N1 représente une menace potentielle à la santé mondiale, la rougeole, le tétanos, la coqueluche, la diphtérie et d’autres maladies évitables, représentent une menace certaine qui continue de tuer des millions d’enfants de moins de cinq ans chaque année.

J’implore la ministre Bev Oda de renouveler et même d’accroître le financement de l’ICII, en tant qu’exemple manifeste de l’aide canadienne à son meilleur.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur