La FCFA veut marquer le 40e anniversaire de la Loi sur les langues officielles


13 janvier 2009 à 13h37

La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que dix organismes nationaux. Elle a pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

En Ontario, l’Assemblée de la Francophonie de l’Ontario (AFO), présidée par Mariette Carrier Fraser, est membre de la FCFA. L’AFO se réunira les 3 et 4 févriers prochains pour évoquer les grands enjeux de l’année pour la francophonie dans notre province.

La FCFA, elle, a d’ores et déjà défini ses objectifs et veut agir pour que l’année 2009, année du 40e anniversaire de la Loi sur les langues officielles, soit marquée par une meilleure application de cette loi.

La FCFA envisage des actions décisives sur le front de la dualité linguistique et du rayonnement du français. Elle veut encourager la prise de mesures pour que la loi soit pleinement appliquée, mettre en œuvre la Feuille de route pour la dualité linguistique et faire en sorte de voir les premières causes financées sous le nouveau Programme d’appui aux droits linguistiques.

Lise Routhier-Boudreau, présidente de la FCFA, considère que de larges pans de la loi sont peu ou pas appliqués, «que ce soit au niveau de la capacité des francophones de se faire servir dans leur langue par leur gouvernement, au niveau de leur capacité de travailler en français ou au niveau de l’obligation des institutions gouvernementales d’adopter des mesures positives pour appuyer les communautés et promouvoir la dualité linguistique».

Pour la FCFA, le ministre du Patrimoine canadien, James Moore, peut donner l’impulsion nécessaire à un meilleur respect de la loi sur les langues officielles. Après l’avoir rencontré en décembre, Mme Routhier-Boudreau explique que le ministre a semblé très bien comprendre son rôle à cet égard.

La FCFA souhaite également que le ministre du Patrimoine canadien engage ses collègues au Cabinet dans le succès de la Feuille de route pour la dualité linguistique, qui devrait être mise en œuvre rapidement. Enfin, la FCFA s’attend à ce que le nouveau Programme d’appui aux droits linguistiques devienne réalité et débute ses activités cette année.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les Palmes académiques à la dame du ravin

Josette Bouchard Palmes académiques
Josette Bouchard, enseignante d'histoire et de géographie à la Toronto French School
En lire plus...

16 février 2018 à 12h12

Une campagne de sociofinancement pour l’album de Kyris

Affiche de sociofinancement premier album Kyris
Kyris n’en est pas à son premier projet, mais celui-ci, il le fait seul. La semaine dernière, ce chanteur-auteur-compositeur français établi à Toronto a...
En lire plus...

16 février 2018 à 11h00

«On parle comme des enfants analphabètes»

Roxann Guerrette
Les propos d’une étudiante acadienne enflamme le web
En lire plus...

16 février 2018 à 10h00

Maître Alexandre Blanchard

Alexandre Blanchard avocat
Dans la région de Toronto, il y a un grand nombre de juristes d’expression française. Cette semaine, je vous présente Maître Alexandre Blanchard. Depuis...
En lire plus...

16 février 2018 à 9h00

Irrigation sur commande pour réduire la consommation d’eau

Jared Stoochnoff AgInnovation
Il faut beaucoup de travail, et beaucoup d’eau, pour produire des arbres et des arbustes sains pour le secteur des plantes ornementales du Canada....
En lire plus...

16 février 2018 à 7h00

Objectif: une présence constante des langues officielles sur la place publique

Raymond Theberge CLO
La vision du nouveau CLO Raymond Théberge
En lire plus...

15 février 2018 à 10h00

L’épaulard capable d’apprendre des mots

Épaulard
Épaulards, baleines et dauphins utilisent une variété de sons pour communiquer entre eux
En lire plus...

15 février 2018 à 9h00

Le Roundup aussi cancérigène que l’amiante? On le saurait!

colza_Côte-d'Or_Bourgogne, Roundup, glyphosate
Si cet herbicide était aussi dangereux, on en aurait de meilleures preuves
En lire plus...

15 février 2018 à 7h00

Les écoles laïques réclament des règles d’admission «cohérentes» pour les écoles catholiques

Un Valentin qui n'est pas une déclaration d'amour...
En lire plus...

14 février 2018 à 16h24

Une chanson anglo-franco pour la Saint Valentin

Pour écrire Paris Amoureux, Mackenzie Kristjon a fait appel à la comédienne Iris Gardet-Hadengue
En lire plus...

14 février 2018 à 10h31

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur