La FCFA se réjouit de sa collaboration avec James Moore

Partagez
Tweetez
Envoyez

La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada a eu «d’excellentes collaborations dans une variété d’enjeux» avec le ministre James Moore. La présidente de la FCFA, Marie-France Kenny, se réjouit donc que M. Moore ait été reconduit récemment dans ses fonctions de ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles.

Ces enjeux comprennent «la mise en œuvre du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et l’identification de solutions aux problèmes de délais de paiement des contributions gouvernementales aux organismes des communautés».

La FCFA a également félicité Bernard Valcourt, nouveau ministre d’État responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APÉCA) et de la Francophonie. «Nous sommes certains qu’il sera d’un appui important aux enjeux des communautés francophones et acadiennes», indique Mme Kenny.

Suite à l’élection d’un gouvernement conservateur majoritaire le 2 mai dernier, la FCFA s’était dite prête à travailler sur la base de «liens de collaboration constructifs avec le gouvernement dans des dossiers comme la mise en place du Programme d’appui aux droits linguistiques et le règlement des délais de versement des contributions gouvernementales aux organismes des communautés».

La FCFA devait notamment rencontrer la ministre Diane Finley pour discuter de mécanismes pour consulter les communautés affectées par les restructurations des bureaux de Service Canada. Mme Finley a elle aussi été reconduite au poste de ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les priorités de la FCFA dans ses relations avec le gouvernement fédéral incluent «le plein respect de la Loi sur les langues officielles, la reconnaissance des besoins spécifiques des communautés francophones vivant en milieu minoritaire et des investissements au niveau de la dualité linguistique qui s’alignent sur les priorités des communautés».

Dans le prochain Discours du Trône (3 juin), la FCFA souhaite «le signal qu’il y aura renouvellement de la Feuille de route pour la dualité linguistique lorsqu’elle viendra à échéance en 2013 et qu’on consultera les communautés pour que la prochaine génération de cette initiative corresponde aux priorités qu’elles se sont déjà données».

Mentionnons que le ministre des Finances, Jim Flaherty, présentera le 6 juin un budget qui ressemblera fort à celui qu’il avait déposé en mars, et dont le rejet par l’opposition alors majoritaire avait précipité les élections.

Par ailleurs, la FCFA a félicité le nouveau chef de l’Opposition officielle, Jack Layton, pour les avancées sans précédent de son parti aux urnes. «Les langues officielles et la dualité linguistique, c’est l’affaire de tous les parlementaires et nous comptons certainement sur le NPD pour donner suite aux engagements qu’il a pris durant la campagne électorale», a souligné Mme Kenny.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur