La FCFA donne suite au Sommet de juin

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Sommet de la Fédération des communautés francophones et acadiennes (FCFA) de juin dernier avait permis de réunir les acteurs clés de la francophonie et d’établir des premières pistes de réflexion sur la question de la place et de l’essor de la francophonie au Canada. Ces mêmes acteurs se sont réunis la semaine dernière en Ontario pour tenter de donner suite aux orientations du Sommet.

Ce Forum des représentants des communautés francophones et acadiennes a réuni plus de 70 participants, oeuvrant dans le domaine de la francophonie et souhaitant prolonger le travail de réflexion débuté lors du Sommet de la FCFA de juin dernier.

Le sommet avait permis d’établir de nombreuses pistes d’action, devant permettre le bon développement des communautés francophones à travers le pays. Les bases d’un plan stratégique communautaire avaient été établies, pour permettre d’en faire une réalité.

«Les représentants présents ont réaffirmé de manière claire leur engagement envers les suites à donner aux réflexions du sommet et l’importance des enjeux soulevés, souligne Mme Routhier-Boudreau, présidente de la FCFA, le travail a été assez intensif car il a fallu coordonner l’ensemble de nos initiatives et dégager des pistes d’action concrètes.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

De nombreux points ont été mis en lumière, tels que l’importance d’entretenir des relations soutenues avec le Québec et la majorité en place à Ottawa, mais également sur l’importance de promouvoir toujours plus de services en français dans tous les domaines: emploi, santé, éducation, loisirs…

Dans les prochaines semaines, des groupes de travail devraient se mettre en place dans cinq domaines pointés du doigt par le sommet de juin dernier. Un travail particulier devrait ainsi voir le jour dans les secteurs de la démographie, de la gouvernance, des institutions, de l’influence et de l’innovation. Des mises en œuvre concrètes seront très certainement mises en place à la suite de ces travaux.

Pour l’heure, c’est avec sérénité que Madame Routhier-Boudreau envisage l’avenir: «Le forum était déterminant car il a réuni les acteurs clés de la francophonie. Tous ont exprimé leur détermination et leur volonté pour faire des réflexions du sommet une réalité.»

Si le plan stratégique communautaire à été pensé pour agir sur les 10 années à venir, les premières réalisations devraient voir le jour dans les prochains mois.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur