La FCFA appuie toujours la chaîne Accents

Partagez
Tweetez
Envoyez

La Fédération des communautés francophones et acadiennes (FCFA) du Canada a félicité le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) d’avoir tenu compte des intérêts des francophones vivant en milieu minoritaire dans sa décision d’autoriser BCE à acquérir les services de télévision et de radio d’Astral.

«Notamment, le CRTC a confirmé que BCE devra consacrer une partie de ses dépenses de programmation aux communautés de langue officielle en situation minoritaire», explique présidente de la FCFA, Marie-France Kenny.

 Cependant, la FCFA a tenu à souligner que «les avantages que tireront les francophones de cette décision ne remplacent en rien une télévision par et pour nos communautés, comme la chaîne Accents», un projet, concurrent à celui d’une deuxième chaîne de TV5, présentement à l’étude au CRTC. 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«On a vu le CRTC faire des aménagements réglementaires favorables à nos communautés, notamment, dans le renouvellement des licences de CBC/Radio-Canada et maintenant dans la décision sur la transaction BCE-Astral.

(…) Mais nous n’accepterions pas que le Conseil en conclue que ces aménagements comblent les lacunes en termes de reflet de nos communautés et qu’en conséquence, Accents n’est plus nécessaire», déclare Mme Kenny.

C’est la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures, un organisme créé par la FCFA en 2004, qui vise à obtenir du CRTC une licence pour la chaîne Accents. Son pdg est Guy Matte, bien connu dans les milieux associatifs franco-ontariens.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur