La diversité se fait tirer le portrait


15 septembre 2009 à 12h58

Jeudi dernier devant la bibliothèque à l’intersection Gerrard et Broadview, certains ont pu noter la présence d’un studio photo en plein air. Michelle Gibson et John Beebe photographient les divers visages de Toronto dans différents quartiers dans l’optique d’une exposition future. L’agence de conseil Beeing, spécialisée dans la diversité et l’inclusion, s’est jointe aux photographes durant cette journée.

Un coin de rue animé, deux photographes professionnels munis de leurs outils de travail, deux grands draps noirs de trois mètres de long accrochés verticalement grâce à des barres de métal, un ordinateur, une imprimante ainsi qu’une petite équipe invitant les passants à se faire prendre en photo gratuitement: le studio photo en plein air est en place.

Depuis le début de l’été, Michelle Gibson et son ami John Beebe ont commencé à travailler sur le «projet diversité», dont l’objectif est de faire le portrait des gens dans différents quartiers de la ville en vue d’une exposition prochaine. C’est la fascination pour les visages et pour ce qu’ils peuvent dévoiler ou non dans un portrait qui les a motivé à conduire ce projet visant a essayer de comprendre comment nous nous définissons et nous comprenons en tant que torontois d’origines diverses.

Les passants sont accostés par l’équipe, qui leur explique la démarche, ou viennent d’eux-mêmes voir ce qui se passe. Ceux qui le désirent sont conduits vers le studio, entre les deux grands draps noirs tendus verticalement, et sont photographiés. Leur portrait est tiré sur place et leur est ensuite envoyé. Au bout de deux heures de présence à l’intersection Broadview et Gerrard, les photographes avaient déjà fait une trentaine de portraits.

C’est en lisant un article dans un journal local que Jean-Paul Jean-Baptiste, consultant en diversité et inclusion chez Beeing a découvert le projet des deux photographes. L’agence de consultants, qui a pour but de faciliter les relations entre personnes issues de différents horizons culturels dans les milieux de travail ou dans les écoles, a tout de suite fait le parallèle entre ses activités et le travail de ces deux photographes.

Ainsi, Annemarie Shrouder, créatrice de l’agence, et Jean-Paul Jean-Baptiste les ont contacté et leur ont proposé de se joindre à eux le temps d’une journée, afin de recueillir des témoignages.«Nous demandons aux gens ce qu’ils font dans la vie, ce qu’ils pensent sur la diversité et nous leur demandons aussi ce qu’ils pensent des portraits qu’on leur montre, ce que les gens photographiés font selon eux», expliquait Jean-Paul Jean-Baptiste. «Ça nous permet d’engager un dialogue sur la diversité, sur les stéréotypes. Une fois que les gens ont donné leur avis sur un portrait, ils sont souvent surpris lorsqu’on leur apprend ce que fait en réalité la personne», continue-t-il.

Selon le jeune consultant venu de France il y a quelques années: «les gens veulent vraiment parler de diversité, ils ont beaucoup de choses à dire et des expériences personnelles à partager». Cette collaboration avec les photographes Michelle Gibson et John Beebe est donc une excellente opportunité de rassembler des témoignages, que l’agence pourra utiliser pour ces missions à venir. Les consultants ont également réalisé une vidéo qui sera disponible sur le site de l’agence beeing: www.beeing.ca et envisagent éventuellement de reproduire cette expérience.

Les portraits réalisés dans le cadre du «projet diversité» sont visibles sur le blog des photographes: www.beingtoronto.com

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Cinq flûtes des cinq continents

North Wind Concerts
Alison Melville est à la tête du projet de concert Encircling the World: Flutes qui sera présenté le dimanche 2 mars à 19h30 au...
En lire plus...

22 février 2019 à 7h00

Troisième revers consécutif pour les Maple Leafs

Les Maple Leafs de Toronto étaient de retour à domicile après un long voyage de 6 parties à l'étranger. Pour l'occasion ils recevaient la...
En lire plus...

21 février 2019 à 22h30

17 255 écrivains canadiens se partagent 12 282 712 $

écrivains
Depuis 30 ans, le programme du Droit de prêt public (DPP) verse aux écrivains canadiens une somme d’argent en reconnaissance de l’utilisation de leurs...
En lire plus...

21 février 2019 à 17h00

La station Kipling: circulez, y a rien à voir

Cette semaine, nous poursuivons les Visites Express consacrées aux extrémités du métro torontois. Après Finch et McCowan, nous nous sommes rendus à l'ouest de...
En lire plus...

21 février 2019 à 13h00

Common law en français: Calgary devance Toronto

Ian Holloway, doyen, Faculté de droit, Université de Calgary; Nickie Nikolaou, vice-doyenne (Calgary); Adam Dodek, doyen, Faculté de droit, Université d’Ottawa; Caroline Magnan, directrice du Programme de certification de common law en français; Alexandra Heine, étudiante de 3e année en droit (Calgary).
Un nouveau partenariat sur l'enseignement de la common law, conclu entre les facultés de droit de l’Université d’Ottawa et de l’Université de Calgary, va...
En lire plus...

21 février 2019 à 11h00

Incertitude environnementale et arrogance humaine

roman
Le premier roman de Christiane Vadnais, Faunes, est un récit dystopique qui s’insère dans un courant de fiction climatique.
En lire plus...

21 février 2019 à 9h00

Ils ont apporté la rougeole à l’école

Encore un. Un père de famille qui se retrouve au centre d’une poussée de cas de rougeole, en Colombie-Britannique, reconnaît ne pas avoir fait...
En lire plus...

21 février 2019 à 7h00

Une assemblée citoyenne de l’AFO sur Facebook

Résistance
L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario organise sa première assemblée citoyenne en direct sur Facebook le mardi 26 février à 17 h.
En lire plus...

20 février 2019 à 17h10

McMichael accueille l’art pluriel de Françoise Sullivan

McMichael
Les femmes à l’honneur! Depuis le 16 février, le Musée d'art canadien McMichael ouvre ses portes à deux expositions itinérantes sur deux grandes artistes:...
En lire plus...

20 février 2019 à 13h00

Facebook, sauveur des journaux?

journaux, presse, médias
Responsable majeur de leur détresse, Facebook vient aujourd’hui au secours des journaux désemparés en promettant 300 millions $ pour divers projets de journalisme local....
En lire plus...

20 février 2019 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur