La diversité culturelle, gage de vitalité du français – Graham Fraser


2 décembre 2014 à 9h44

La vitalité actuelle de la francophonie ontarienne provient de la diversité culturelle des francophones des quatre coins du monde, a souligné Graham Fraser, le Commissaire fédéral aux langues officielles au Club canadien de Toronto le mercredi 26 novembre.

En général, le bilinguisme est vu comme un atout chez d’autres groupes linguistiques, selon M. Fraser, ce qui permet au français de progresser dans le pays.

Par ailleurs, les grandes manifestations publiques commémoratives ou sportives sont l’occasion de rendre ce bilinguisme plus visible, a précisé Graham Fraser, qui appelle d’autre part, à un décloisonnement linguistique.

Mais il faut aussi rester vigilant, a prévenu Graham Fraser, pointant du doigt les compressions budgétaires fédérales depuis 2012 qui viennent grignoter la capacité à offrir des services dans les deux langues officielles.

L’allocution de 12 minutes à peine était intitulée «Vitalité du français en Ontario – le succès exige de la planification et la planification exige du leadership. »

Vitalité rime avec diversité

«Les Franco-ontariens ont su préserver leur patrimoine, leur culture et leur langue au fil des siècles. Et maintenant, la communauté franco-ontarienne se diversifie de plus en plus et accueille des francophones de partout dans le monde. C’est une excellente nouvelle pour la vitalité de la francophonie en Ontario, et au Canada», a déclaré Graham Fraser.

Le Commissaire fédéral a salué au passage les gestes politiques du gouvernement provincial ontarien en faveur du français, la Loi sur les services en français il y a près de 30 ans et la nomination d’un commissaire aux services en français de l’Ontario en 2007.

«En créant ce poste d’ombudsman, le gouvernement ontarien a démontré que la dualité linguistique occupe une place de choix dans les traditions politiques ontariennes», a constaté Graham Fraser.

Graham Fraser s’est même montré optimiste en la matière, en rappelant que le nouveau maire de Toronto, John Tory avait entamé son discours de victoire électorale en français.

«De plus en plus, le français est la langue de l’ambition», a résumé M. Fraser.

Rapprocher les deux solitudes

Mais la dualité linguistique n’est «pas toujours perceptible partout au pays», a reconnu Graham Fraser. Autrement dit, il faudrait que le français figure aux côtés de l’anglais sur un pied d’égalité plus souvent, semble dire à demi-mot le Commissaire aux langues officielles, dans le langage feutré et impressionniste de la diplomatie nationale.

«L’avenir de la dualité linguistique dépend de notre capacité à favoriser un environnement linguistique décloisonné où le français et l’anglais ont tous deux leur place dans chaque région du pays», a prévenu Graham Fraser.

La vigilance des citoyens est primordiale dans ce domaine et les plaintes au Commissaire font évoluer les pratiques, assure Graham Fraser. À ce titre, près de 75% des plaintes déposées sont recevables, a précisé M. Fraser.

Dans la sphère gouvernementale, la tendance à réduire la voilure au fédéral a entraîné le dépôt de 23 plaintes en 2013-2014, la période passée au crible dans le plus récent rapport du Commissaire.

«Les institutions fédérales doivent bien réfléchir avant d’agir», a mis en garde M. Fraser, «afin de déterminer les éventuelles conséquences négatives de leurs mesures sur les communautés de langue officielle, sur les services qu’elles offrent au public, ainsi que sur la capacité de leurs propres employés à travailler dans la langue officielle de leur choix dans les régions désignées bilingues. »

Deux nouveaux guides

Les grandes manifestations publiques ont aussi un rôle important à jouer pour la visibilité du bilinguisme et donc du français. Le fiasco de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de Vancouver où le français avait brillé par son absence a amené le bureau du Commissaire à publier un guide pour les organisateurs d’événements sportifs.

Les Jeux d’été du Canada 2013 à Sherbrooke ont d’ailleurs été «exemplaires». «J’espère qu’il en sera de même pour les Jeux panaméricains ici à Toronto, même s’il s’agit d’événements forts différents», a souhaité Graham Fraser.

Une autre version de ce guide vient d’être publiée pour les événements commémoratifs et les festivités, a annoncé Graham Fraser, en vue des célébrations des 400 ans de présence francophone en Ontario en 2015 et du 150e anniversaire de la Confédération canadienne en 2017.

Renseignements

Le Canada en fête : Guide pour réussir un événement bilingue

L’organisation d’un événement sportif d’envergure au Canada : Guide pratique pour mettre en valeur les langues officielles

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

High Park, un espace de verdure au cœur de la ville

High Park
Toronto est une ville bruyante et animée. Mais ne la jugez pas trop vite. Il est possible d’y trouver de vrai trou de verdure...
En lire plus...

15 juin 2018 à 17h00

Un pavillon des saveurs francophones à la FrancoFEST de Hamilton

FrancoFEST Hamilton
Le Couleur, Céleste Lévis, Jacobus, Claude Bégin, Jamie Adkins...
En lire plus...

15 juin 2018 à 15h00

ANIMATRICE, ANIMATEUR CULTUREL

Mon Avenir - AFFICHAGE INTERNE ET EXTERNE ANIMATRICE, ANIMATEUR CULTUREL École secondaire catholique Jean-Vanier, Welland Poste syndiqué permanent à temps plein (1,0) – 10 mois par année CONCOURS 19-AC-01 Le Conseil scolaire...
En lire plus...

Services dans le quartier de Malton

Acces employment - The Learning in Our Neighbourhood (LION) program, focuses on strengthening families by connecting neighbours to each other and their community. By knowing their neighbours and their neighbourhood, children and...
En lire plus...

Une pièce touchante autour de la pole dance

Sara
Sara, de Magalie Bazinet, au Red Sandcastle du 20 au 23 juin
En lire plus...

15 juin 2018 à 9h00

Faire le ménage, aussi dangereux que de fumer

nettoyeurs
L'équivalent d'un paquet par jour pendant 20 ans chez les femmes de ménage
En lire plus...

Détox : faut-il interdire le mot dans la publicité ?

En Grande-Bretagne, l’organisme en charge de réglementer la publicité a décrété en mai qu’une compagnie n’avait pas le droit d’utiliser le mot « détox...
En lire plus...

15 juin 2018 à 7h00

L’équipe de nouvelles #ONFR perd trois de six journalistes

Suppression postes tfo
Dans une 3e ronde de compressions depuis 2016, le Groupe Média TFO aurait éliminé 37 postes au sein de ses services phares : le magazine 24.7, le...
En lire plus...

14 juin 2018 à 17h40

Terroir et inventivité à La Cigogne

La Cigogne
Vendredi 14h30, il n’y a plus une place de libre sur la terrasse de La Cigogne. Les enseignes voisines doivent bien jalouser cette pâtisserie française...
En lire plus...

14 juin 2018 à 14h00

Une réserve d’émotions

Sortir de sa réserve – 400 objets d’émotion
400 objets ethnographiques, anthropologiques et artistiques au Musée de la civilisation à Québec
En lire plus...

14 juin 2018 à 12h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur