La comédie musicale Anastasia à Toronto: une quête d’identité envoûtante

Au Théâtre Ed Mirvish jusqu'au 12 janvier

Anastasia, au théâtre Ed Mirvish jusqu'au 12 janvier
Partagez
Tweetez
Envoyez

Après deux ans sur les planches de Broadway, la célèbre comédie musicale Anastasia se produit pour la première fois au Canada, sur la scène du Théâtre Ed Mirvish, rue Victoria à Toronto, jusqu’au 12 janvier. 

Tirée du célèbre film d’animation des studios Fox, Anastasia raconte l’histoire de la fille du tsar Nicolas II qui serait la seule survivante du massacre de sa famille en 1918.

Anya, orpheline amnésique, vit sa vie loin des fastes du palais de St Petersbourg jusqu’à ce qu’elle rencontre deux brigands qui vont profiter de sa ressemblance avec l’héritière disparue, sans savoir qu’elle est bel et bien la princesse recherchée.

S’en suit une aventure vers la France pour retrouver sa grand-mère et, par la même occasion, ses origines. 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Une mise en scène réussie 

De la Russie révolutionnaire au Paris des années folles, l’histoire nous fait voyager des rues de St Petersbourg aux Cafés mondains de la capitale française, pour le bonheur des spectateurs.

Les décors, réalisés avec soins, nous font voyager avec les acteurs du train au palais et de la rue aux ballets parisiens.

Transporté dans l’Europe de l’Est hivernale, on s’y croirait presque tant les décors évoluent rapidement dans le sens de l’histoire. 

Mêler le ballet à la comédie et au chant est une prouesse artistique remarquée dans le spectacle. Les acteurs continuent d’évoluer sur scène tout en admirant les danseurs classiques qui se produisent devant eux, comme le spectateur dans la salle.

Si la comédie musicale ne garde que certaines des chansons tirées du film, alors que d’autres sont adaptées, l’ambiance hivernale se reflète à merveille.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Anastasia, sur la scène du théâtre Ed Mirvish jusqu’au 12 janvier.

Une histoire envoûtante 

Sur scène, les rêves de la princesse prennent vie. Toute la famille du tsar Nicolas II est autour d’elle, avant d’être emportée par la révolution bolchevique et assassinée en juillet 1918. 

La découverte de six corps au lieu de sept après le massacre a fait naître la légende selon laquelle la plus jeune grande duchesse, Anastasia Romanov, était toujours vivante, cachée quelque part.

Anastasia est ainsi un mélange de ces légendes urbaines qui ont bercé la Russie de l’époque et qui ont alimenté des scandales comme celui de Franziska Schwandowska, qui a vécu toute sa vie en se faisant passer pour  la duchesse Anastasia, avant qu’un test d’ADN ne réfute cette histoire après sa mort.  

Anastasia, musical tiré du film d’animation.

Une performance impressionnante 

Après deux ans sur une scène de Broadway, les mêmes comédiens évoluent pour la première fois au Canada. Leur performance est impressionnante, enchaînant le chant et le jeu d’acteur avec une aisance resplendissante.

L’agilité des danseurs classiques est aussi remarquable, apportant toute la légèreté du ballet à la comédie musicale.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Dans la quête du passé d’Anya, la scène embellie de ses décors et des voix envoûtantes illumine le Théâtre Ed Mirvish. 

En cette période des Fêtes, l’ambiance et les costumes nous plongent dans une véritable atmosphère de Noël tout en nous faisant voyager. 

La comédie musicale Anastasia, au théâtre Ed Mirvish jusqu’au 12 janvier.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur