La Beatlemania souffle toujours sur Toronto

Une série de conférences sur les Beatles est organisée au Cinéma Hot Docs Ted Rogers

Partagez
Tweetez
Envoyez

Chacun a sa propre définition de ce qu’est un groupe mythique, mais un groupe se détache par son originalité et par l’engouement qui l’a suscité – et qu’il suscite toujours – et met tout le monde d’accord: Les Beatles.

Toronto, où les quatre garçons ont performé six fois dans les années 60, était l’une des villes nord-américaines où la Beatlemania était le plus forte.

Encore aujourd’hui, les Beatles et leur univers, pas seulement musical, passionnent. Dans le cadre des Curious Minds Morning Speaker Series, une série de six conférences consacrées au quatuor est organisée au Cinéma Hot Docs Ted Rogers. C’est Mike Daley, professeur itinérant de musicologie, qui mène ces colloques, ciblant chaque semaine une période bien précise de l’histoire des Beatles.

Mike Daley
Mike Daley

En mêlant musicologie, anecdotes et courts extraits audio et vidéo, il fait découvrir les Beatles et livre quelques petits secrets encore méconnus. La classe du jeudi 26 janvier portait surtout sur l’émergence de la Beatlemania.

C’est en effet dès 1963, avec leur titre Please Please Me, que le groupe décolle. À partir de ce morceau et jusqu’à Get Back, tous les simples – à part Penny Lane en 1967 – se classeront en têtes des palmarès britanniques.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En s’exportant en Europe, en Océanie et en Amérique du Nord, les Beatles ont su créer une base solide de fidèles. «Leur image et leur talent les dépassaient complètement. Beaucoup de jeunes filles ont eu leur premier béguin pour Paul McCartney ou John Lennon. C’était beaucoup plus pratique d’avoir une célébrité comme petit-ami, il y avait moins de contraintes», explique Mike Daley.

Lui-même a découvert le groupe à la fin des années 70, bien après leur séparation. Il fait partie de la seconde génération de fans.

Et encore aujourd’hui, Les Beatles fascinent. «Leurs vies sont passionnantes, leurs personnalités aussi. Il y a encore tant à découvrir sur eux. Mais surtout, leur musique était bonne. Si elle avait été nulle, on ne parlerait plus autant d’eux.»

D’autres conférences sur le groupe mythique sont organisées au Cinéma Hot Docs Ted Rogers (à l’angle Bloor et Bathurst), tous les jeudis à 10 h jusqu’au 16 février.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur