Kawhi trop seul, les Raptors s’inclinent à Philadelphie

116-95

Kawhi Leonard a été le seul à surnager dans la lourde défaite des Raptors.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Raptors de Toronto ont été impuissants à Philadelphie, jeudi soir, et ont subi un lourd revers en Pennsylvanie (116-95). Les Sixers, avec ce large succès, mènent désormais 2-1 dans la série et recevront, de nouveau, pour le match 4, dimanche après-midi (15h30).

Le fil du match

Les Sixers débutent la rencontre tambour battant avec une bonne adresse (6/11). Harris et Embiid signent tous les deux un tir primé. Côté Toronto, on essaie de jouer sur Gasol sans réussite. C’est donc, comme toujours, Kawhi Leonard qui prend en charge le jeu d’attaque. Il compte les 7 premiers points de son équipe, qui compte 3 points de retard à la mi-parcours du premier quart (16-13). Philadelphie continue de faire la course en tête avec une adresse supérieure à 50% (12/23). Les locaux mènent 32-29 après les 12 premières minutes de jeu.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ils prennent rapidement 11 longueurs d’avance en deuxième quart, au bénéfice d’un  8-0 pour débuter la période (40-29). Les Raptors peinent, encore et toujours, à trouver de l’aide de leur banc. Il faut le retour du cinq de départ pour les voir recoller à 6 points (52-46). Mais Philadelphie finit plus fort la première mi-temps et signe un 12-2 pour compter 14 longueurs d’avance (62-48).  Toronto revient finalement à -11 à la pause (64-53).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les hommes de Nick Nurse ont décidément du mal dans leurs entames de période. Au retour des vestiaires, JJ Redick chauffe à 3-points, les Torontois n’arrivent pas à marquer et subissent un 7-0 (71-55). L’écart grimpe jusqu’à +18 en faveur des locaux sur un panier de Butler (75-57). Kawhi Leonard décide de prendre les choses en main. Il inscrit 14 points en troisième quart, en plus de réaliser des actions clés en défense pour ramener, quasiment à lui seul, les siens à -8, avant l’ultime période (89-81).

Sans Leonard sur le terrain, Toronto est de nouveau en échec offensivement en début de quatrième quart. Joel Embiid inscrit 5 points de suite et contre Siakam. Butler ajoute 4 points pour conclure un 11-0 (100-82). Toronto prend l’eau et ne se relèvera jamais dans cette rencontre, subissant un lourd revers (116-95).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’analyse

Ce jeudi soir, les Raptors sont tombés sur une équipe bien meilleure collectivement. Philadelphie a contrôlé la rencontre de bout en bout s’appuyant sur une excellente défense d’équipe. Seul Kawhi Leonard avec 33 points a semblé être en mesure de marquer régulièrement face à ces adversaires. Marc Gasol et Kyle Lowry ne s’en sont pas sortis avec 14 points à 4/16 au tir à eux deux.

Le banc a de nouveau été inexistant avec un Fred VanVleet pas du tout dans le coup (1 point, 0/7 au tir), un Serge Ibaka étonnement maladroit dans ses zones de confort (2/6 au tir) et un Norman Powell avec un impact limité (6 points à 2/5 au tir).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En face, Joel Embiid a réalisé son meilleur match de la série (voir le francophone du match) et tous les joueurs vedettes de l’équipe ont été sur la même longueur d’onde en attaque. Butler apporte 22 points, 9 rebonds et 9 passes, Redick 15 points, Harris 13 et Simmons 10 face à une défense torontoise impuissante.

Les réactions

Danny Green (arrière Raptors, sur Kawhi Leonard): «C’est qui il est. Il a fait ce qu’il sait faire. Il est venu ici pour ça. On l’a fait venir pour porter cette équipe, des deux côtés du terrain. Mais, nous devons faire un meilleur travail pour lui venir en aide, moi inclus.»

Jimmy Butler (ailier Sixers): «Je crois que nous avons vraiment joué dur ce soir (jeudi). C’est comme ça que nous devons toujours jouer à domicile et à l’extérieur. Mais, je pense qu’au-delà de ça, nous avons vraiment pris du plaisir de jouer. C’était vraiment amusant de mettre des tirs, de gagner. Si nous continuons avec cette énergie, tout ira bien pour nous.»

 

Les chiffres du match

Meilleurs marqueurs
Toronto: Leonard 33
Philadelphie: Embiid 33

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Meilleurs rebondeurs
Toronto: Gasol/Green 6
Philadelphie: Embiid 10

Meilleurs passeurs
Toronto: Lowry 5
Philadelphie: Butler 9

29-15: Le nombre de passes décisives signées par les deux équipes symbolise parfaitement l’écart sur le terrain entre les deux collectifs. Philly a fait quasiment deux fois plus passes amenant directement un panier que les Raptors. Ces derniers se sont beaucoup trop reposés sur Kawhi Leonard et des actions individuelles, plutôt que de s’appuyer sur le collectif, qui fait habituellement la force de l’équipe.

Le francophone du match

Limité par un genou douloureux (match 1), puis par la maladie (match 2), en plus de la bonne défense de Marc Gasol, Joel Embiid avait été l’ombre de lui-même jusque-là. Dans ce match 3, le vrai Embiid était bel et bien là et a fait des ravages. Il termine la rencontre avec 33 points, 10 rebonds et 5 contres dont un sur son compatriote Pascal Siakam, qui a marqué les esprits.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

À la question «Joël Embiid est-il le meilleur joueur de cette série en pleine possession de ses moyens?», Brett Brown, toujours bavard, n’a pas eu besoin de disserter, pour lui la réponse est un «oui» catégorique.

Retrouvez l’intégralité toute l’actualité de la NBA chez notre partenaire Inside Basket.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur