Joe Fafard revisite Van Gogh

Mayberry Fine Art

Joe Fafard avec son Van Gogh à l'extérieur de la galerie Mayberry Fine Art, rue Dundas ouest en face de l'AGO. (Photos: Martine Rheault)


13 mai 2018 à 13h00

Après dix ans d’absence, le sculpteur canadien de renommée internationale Joe Fafard fait son grand retour à Toronto pour l’exposition The Essential Joe Fafard – Van Gogh and Other Inspirations à la galerie Mayberry Fine Art.

L’artiste fransaskois, connu notamment pour ses fameuses vaches de bronze, n’était pas retourné dans la capitale de l’Ontario depuis une présentation d’œuvres rétrospectives de sa carrière en 2008.

Cette nouvelle exposition de sculptures est également composée d’œuvres qui ont ciselé sa carrière dans l’histoire artistique canadienne, mais aussi de nouvelles créations inspirées notamment de Vincent Van Gogh, dévoilées ce samedi 12 mai.

Mayberry Fine Art
Shaun Mayberry, directeur de la galerie et spécialiste de l’art canadien, avec «Van Gogh observe».

Van Gogh sous toutes les matières

L’artiste hollandais est donc l’une des vedettes de cette exposition, qui se poursuit jusqu’au 9 juin à la galerie de la rue Dundas ouest (juste en face du Musée des beaux-arts de l’Ontario, l’AGO).

Différentes «images» de Van Gogh ont été taillées par Joe Fafard, dans le bronze surtout, mais aussi dans la céramique, le feutre et la styromousse, pour donner une nouvelle dimension au peintre de La maison jaune.

C’est principalement la grande pièce en bronze de 8x8x1 pieds, positionnée à l’extérieur de la galerie, qui est l’œuvre à ne pas manquer: une sorte de clin d’œil à la Nuit étoilée que cette création de Van Gogh observera ainsi d’une toute autre manière.

Mayberry Fine Art
Joe Fafard avec son Van Gogh à l’extérieur de la galerie Mayberry Fine Art, rue Dundas ouest en face de l’AGO.

Fasciné par l’agriculture française

Né dans la petite communauté agricole de Ste-Marthe en Saskatchewan, Joe Fafard a toujours été comme aimanté par l’élevage.

Cette attirance se retrouve dans d’anciennes sculptures qui l’ont rendu célèbre, comme ses vaches, mais également dans de nouvelles muses, originaires cette fois-ci de France: «Je trouve que l’agriculture en France est particulièrement fascinante. Le savoir et les espèces vont différer selon la Normandie ou la Bretagne. Dans mon exposition, j’ai décidé de rendre hommage aux espèces du Poitou et notamment à son baudet.»

L’âne n’est pas le seul animal présent dans la galerie: une muletière, un bison, et des chevaux teintent encore le travail de Joe Fafard d’une ambiance champêtre.

Mayberry Fine Art
Le sculpteur avec l’un des animaux de sa ménagerie de bronze.

Mini retraite au soleil

Après son passage à Toronto, Joe Fafard souhaite prendre du temps pour lui cet été. Pas question de passer trop de temps dans son atelier! L’artiste, maintenant âgé de 75 ans, veut se ressourcer en mangeant sain et en prenant le soleil après ce dur hiver.

La reprise se fera à l’automne pour une exposition déjà prévue en mai 2019 à Montréal.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Élections municipales: pourquoi un tel désamour ?

vote
Malgré l’influence directe de la politique municipale sur le quotidien des citoyens, les taux d’abstention aux élections municipales sont élevés. Des politologues et observateurs...
En lire plus...

20 octobre 2018 à 14h30

Les nouvelles technologies ont-elles raison de votre cou ?

cervicalgies
Avec près de 5 milliards de détenteurs de smartphones et un temps de navigation quotidien estimé à 6 heures, vous n’êtes probablement pas épargnés...
En lire plus...

20 octobre 2018 à 11h00

Les vins Fino et Amontillado: deux xérès secs à découvrir

vins
L’image des aïeux buvant le xérès dans de petites coupes s’avère tenace. Comme si les générations plus jeunes se dissociaient de ce modèle. Le...
En lire plus...

20 octobre 2018 à 8h00

Les Archives publiques de l’Ontario, centre historique de la province

Archives publiques de l'Ontario
Fondées en 1903 à Toronto, les Archives publiques de l'Ontario rassemblent des milliers de documents retraçant l'histoire de la province.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 16h00

Blaise Ndala, écrivain-éponge de son temps

Blaise Ndala et Gabriel Osson
Le romancier Blaise Ndala, originaire d'Ottawa, a lancé la série Croisée des mots, jeudi soir, à la Bibliothèque publique de Toronto. La rencontre littéraire...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 12h30

ApéroChic fête ses sept ans avec Zadig et Voltaire

ApéroChic
Le 23 Octobre, ApéroChic célébrera ses sept années d'existence lors d'une soirée au Bisha Hôtel. L'Express a rencontré les fondatrices de ce concept.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 11h00

Non, l’immigration n’est pas en croissance rapide

immigration foule
L’immigration est devenue un enjeu électoral dans plusieurs pays, voire une obsession pour certains gouvernements. Pourtant, une recherche quantitative permet d'entrer en contradiction avec...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 7h00

Les Leafs chutent à domicile face aux Penguins de Pittsburgh (3-0)

Leafs
Les Maple Leafs ont été battus ce soir par les Penguins de Pittsburgh sur le score de 3-0. L'Express était présent à l'Arena Scotiabank.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 21h37

Quel déguisement choisir pour l’Halloween ?

maquillage de vampires
Alors que l'Halloween approche à grand pas, vous n'avez surement pas encore décidé comment vous déguiser. L'Express est là pour vous aider.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 17h00

Le rapprochement entre centres culturels et municipalités à l’étude

Martin Théberge
Un comité chez Patrimoine canadien demande au fédéral de rendre son soutien aux centres culturels plus flexible et durable, d’encourager leurs liens avec les...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 14h30

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur