«Je veux que mes vêtements donnent de la puissance aux gens»

Le design psychologique d'Igor Elie-Pierre

Igor Elie-Pierre
Le styliste Igor Elie-Pierre a présenté sa nouvelle collection, Eyeseeyou, à la Vancouver Fashion Week.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Récemment exposé lors de la Vancouver Fashion Week et de l’événement d’art contemporain Fashion Art of Toronto, Igor Elie-Pierre commence à se faire un nom dans le milieu de la mode canadienne.

Son travail a cela de particulier qu’il s’intéresse avant tout à l’effet psychologique de ses vêtements. Sa démarche multiartistique lui confère également une spécificité intrigante.

La psychologie du design

Le jeune styliste d’origine haïtienne a étudié le design d’intérieur à Moncton, dans le Nouveau-Brunswick. Il s’est installé à Toronto il y a deux ans afin de profiter des nombreuses opportunités qu’offre la ville pour se produire.

«Je m’intéresse à la façon dont le design influence le mode de pensée des gens. C’est pourquoi j’ai d’abord voulu me spécialiser dans le design commercial», explique-t-il.

Finalement, il décide de se tourner vers la mode: «C’est un médium qui me permet de toucher plus de personnes de tous les âges. Lorsque tu portes un habit original, tu peux non seulement renvoyer aux autres une certaine image de toi-même, mais tu te sens aussi différent.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Igor Elie-Pierre
La nouvelle collection Eyeseeyou d’Igor Elie-Pierre.

Eyeseeyou

L’idée de sa collection Eyeseeyou lui est venue de la photographie. «Lorsque je fais de la photo, je crois toujours que personne ne me remarque, mais je me rends compte en regardant mes clichés après coup qu’il y a toujours une personne qui me voit la prendre en photo».

Il a donc voulu faire cette collection pour tous les gens qui voudraient être vus et que le monde fait semblant de ne pas voir. «Tout ce qui se passe dans le monde et que les gens décident d’ignorer, ça me fait mal en un sens.»

«En créant des vêtements qui attirent l’œil, je permets aux personnes qui les portent de pouvoir être vues. Je veux qu’elles se sentent puissantes, qu’elles aient davantage confiance en elles», nous confie-t-il.

Igor Elie-Pierre
Le styliste Igor Elie-Pierre et l’une de ses mannequins.

Des matériaux et couleurs qui attirent l’attention

Igor Elie-Pierre tire ses idées du monde qui l’entoure. Il aime observer les gens et essayer de comprendre leur état d’esprit.

C’est surtout à travers les activités de rue qu’il puise ses inspirations: la musique, le street art, la photographie, et notamment le rara, carnaval haïtien. Lors de cet événement, les participants se parent de vêtements brillants qui attirent l’attention.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La collection Eyeseeyou explore elle aussi différents matériaux qui renvoient un message fort à ceux qui portent le vêtement, ainsi qu’à ceux qui voient le vêtement porté. «J’utilise des matériaux contemporains comme le vinyle, le PVC, mais aussi le satin ou le cuir».

Côté couleur, on retrouve dans le travail d’Igor Elie-Pierre une palette très dynamique: du bleu royal, du rouge vif, ou du rose.

Igor Elie-Pierre
La nouvelle collection Eyeseeyou d’Igor Elie-Pierre.

Une technique unique

Le styliste combine plusieurs arts afin de réaliser ses vêtements. «D’abord, je prends des photos. Je m’inspire ensuite de celles-ci pour faire des peintures. Puis, je scanne ma peinture et rajoute éventuellement des éléments sur l’ordinateur. C’est seulement après que j’imprime le motif sur des matières premières. Enfin, j’effectue des collages avec mes tissus colorés et des tissus unis. J’aime effectuer des contrastes avec le noir.»

«De mon point de vue, c’est l’assemblage des couleurs qui donne du sens à mon travail. Je ne prends mes photos qu’à partir de celles-ci. On peut les voir comme des habillements à part entière.»

Igor Elie-Pierre
Le styliste Igor Elie-Pierre.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur