Invitation à savourer les Îles de la Madeleine

Partagez
Tweetez
Envoyez

Depuis plus de dix ans, les croisières CTMA offre la seule et unique croisière sur le fleuve Saint-Laurent à destination des Îles de la Madeleine. Diverses croisières sont offertes de la mi-juin à la fin de septembre. Même si nous sommes en hiver, il est déjà temps de réserver votre place car elles s’envolent comme… de dodus homards rouges.

Le CTMA Vacancier quitte Montréal le vendredi après-midi et y revient le vendredi matin suivant. Il arrive à Cap-aux-Meules le dimanche matin et les passagers peuvent partir à la découverte des Îles pendant trois jours. On dort toujours sur le bateau, dans des cabines assez modestes qui peuvent accommoder jusqu’à 450 passagers; un pont est réservé aux 100 employés et un autre à 250 voitures.

L’archipel s’étend sur 90 km et offre 300 km de plages aux touristes qui s’y rendent à 80 % par bateau. La population, à 80 % d’origine acadienne, oscille entre 12 500 et 13 500. Il y a aussi des gens de souche irlandaise et écossaise, dont les ancêtres ont été victimes de naufrages.

Avant de se rendre à Gaspé, en 1534, Jacques Cartier s’était arrêté aux îles, mais c’est François Doublet, un marchand d’Honfleur, qui donne aux îles leur nom en 1663, en l’honneur de son épouse Madeleine Fontaine.

L’itinéraire dans les îles peut varier selon le type de forfait, mais votre guide vous conduira à des endroits aussi divers que la microbrasserie À l’abri de la tempête, la fromagerie Pied-de-Vent, le Fumoir d’Antan, le Centre d’interprétation du phoque, l’herboriste Anse aux herbes, l’Écomusée de la Mi-Carême, la Maison du potier ou la Table des Roy.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Corps Mort et Pied-de-Vent

À la fromagerie, j’ai dégusté le fameux Pied-de-Vent, le Tomme des Demoiselles et un cheddar. À la microbrasserie j’ai opté pour la bière Vieux Couvent (5,8% alcool) au lieu de la Corps Mort (11%). Le touriste Denis Audet a dit que «si on boit la Corps mort on risque de sortir les pieds de-Vent (devant)!»

L’Écomusée de la Mi-Carême est une attraction assez récente (2011) qui nous fait entrer au cœur d’une tradition vieille de plusieurs centaines d’années.

Aux Îles de la Madeleine, seul le village de Fatima a su préserver cette fête unique qui allie déguisements, musique et joie de vivre. On la retrouve aussi à Chéticamp (Nouvelle-Écosse), à l’Île-du-Prince-Édouard, à l’Île aux Grues et à Natashquan (Québec).

Un arrêt au Barbocheux permet de déguster la «bagosse traditionnelle des Îles». Il s’agit d’un vin de fruits qui a toujours fait partie des mœurs des Madelinots.

À cause de l’isolement, la bagosse fut longtemps la seule boisson alcoolique consommée dans les îles. J’ai goûté à deux recettes: fraises et framboises, canneberges et pissenlit. J’ai surtout retenu la leçon qui accompagne cette boisson: Celui qui boit de la bagosse… se saoule. Celui qui se saoule… dort. Celui qui dort… ne fait pas de péché. Celui qui ne fait pas de péché… va au ciel. Alors, si tu veux aller au ciel… bois de la bagosse!

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Table des Roy

Un repas à La Table des Roy est hautement recommandé. La cheffe Johanne Vigneau peut vous servir un Martini de crabe des neiges, guacamole, mangue et yuzu comme entrée, suivie d’un risotto de homard et pétoncle avec beurre aux œufs de homard, le tout couronné d’un soufflé chaud au sirop d’érable, dessert de toujours qui n’a jamais quitté la carte… et les mémoires.

Que ce soit aux galeries Le Flâneur, la Baraque ou La Méduse, aux Artisans du Sable, à la Maison du potier ou aux boutiques de La Grave, le visiteur a l’embarras du choix: peintures, sculptures, bijoux, verre soufflé, jouets, vêtements, artisanat, etc.

Selon un charmant couple rencontré à bord, «il ne s’agit souvent pas d’artisanat mais d’art». Denise et Jean-Marc Bérubé, de Longueuil, ont été agréablement surpris par «la qualité, l’originalité et la créativité des artistes madelinots».

Sur le bateau, le chef Denis Leblanc, natif de Havre-Aubert, a offert un atelier sur comment décortiquer le réputé homard des Îles.

Pour s’assurer que nous comprenions bien chaque étape, il a fait ressortir la chair de trois homards, ce qui a permis à chacun et chacune de savourer une bouchée ou deux avant d’attaquer un homard d’une livre et quart au souper.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toutes les personnes que j’ai interrogées ont tenu à souligner qu’elles ont été ravies d’être servies par un personnel madelinot fort gentil. Dans le livre des commentaires, à la réception, j’ai pu lire ce message: «Première croisière mais pas la dernière à bord du CTMA. J’ai adoré: les îles, l’expérience sur le bateau, le personnel super sympathique et souriant, la bouffe, la propreté. Un beau merci à Alexandre qui nous a fait des toasts avec humour et bonne humeur le matin.»

Le Vacancier offre diverses activités à bord: observation des baleines, dégustation des produits du terroir, apéro en chansons, conférence sur l’histoire de la navigation ou les naufrages oubliés, massage thérapeutique, film et spectacle en soirée.

Certaines croisières en juin et septembre sont thématiques: Les îles gourmandes, Santé et mieux-être, Cap vers l’Acadie, Gastronomie et traditions insulaires, Découvertes et histoire maritime.

Renseignements

www.croisieresctma.ca ou 1-888-986-3278

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur