Haro sur les véhicules mal stationnés

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’administration municipale et la police de Toronto ciblent les véhicules mal stationnés dans le cadre d’une offensive visant à améliorer la circulation en ville.

Les amendes seront augmentées jusqu’à 150$ pour les arrêts illégaux durant les heures de pointe. Et pour toutes les infractions associées au stationnement, il ne sera plus possible d’obtenir du tribunal une réduction de l’amende prévue lorsqu’on plaide ou qu’on est trouvé coupable.

La police va aussi faire du zèle contre les plaques d’immatriculation périmées et en matière de remorquage de véhicules stationnés illégalement, notamment contre les récidivistes. En plus de l’amende, il en coûte environ 200$ pour se faire remorquer et 80$ par jour d’entreposage du véhicule.

«Ce sont là des stratégies pour faire avancer le trafic dans nos rues», a indiqué cette semaine le conseiller municipal Denzil Minnan-Wong, président du Comité des travaux publics et candidat possible à la mairie en octobre prochain. Le maire actuel en titre, Rob Ford, a été cité dans divers médias comme s’opposant à ces nouvelles initiatives, qui seraient selon lui des hausses de taxes déguisées.

Ces mesures entrent en vigueur le 23 janvier.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur