Haïti : la rage des innocents

La jeunesse haïtienne mérite d'être encouragée

De violentes émeutes contre une hausse du prix de l'essence et contre la pauvreté secouent Haïti.


17 février 2019 à 17h30

Des centaines de visages décomposés par la rage apparaissent sur nos écrans: les visages de milliers de jeunes Haïtiens privés d’espoir. Rien ne les arrête. Ils n’ont rien à perdre puisqu’ils n’ont rien. Leur vie est totalement dépourvue sur tous les plans, sans emploi, sans pain sur la table. Leur futur est invisible; il n’existe tout simplement pas…

Pourtant cette jeunesse haïtienne dispose d’un pays qui a tout pour réussir et se relever: un riche et vaste patrimoine environnemental et culturel insoupçonné.

Transmettre l’appartenance

Mais pourquoi ces jeunes voudraient-ils, comment pourraient-ils, contribuer à l’essor de leur pays s’ils ne ressentent pas d’abord un sentiment d’appartenance à leurs communautés?

Afin de vouloir préserver notre communauté et partager ses bienfaits, ne doit-on pas, au départ, ressentir que notre communauté nous respecte, nous soutient, nous encourage à participer sainement à notre progrès socio-économique en tant que personne et collectivité?

Il faut commencer à planter la graine du possible quelque part… Cette graine existe bel et bien en Haïti: c’est la jeunesse haïtienne. Mais elle souffre d’une sévère sous-alimentation physique, émotive et intellectuelle depuis fort longtemps…

Une hausse du prix de l’essence a déclenché des émeutes en Haïti.

Reconstruire un climat de respect

Alors, comment planter cette graine du possible?

Il s’agit de (re)construire un climat social de respect et de confiance à la base, auprès des jeunes, au palier communautaire. Inciter les jeunes à prendre part activement à l’évolution sociale, économique et politique de leurs communautés.

Leur donner une voix et des moyens locaux dans le but de favoriser leur participation citoyenne.

Cela pourrait se traduire, par exemple, par la mise en œuvre d’un Mouvement national pour la mobilisation de la jeunesse haïtienne en faveur de l’avenir durable de leurs communautés.

Plusieurs émeutiers accusent le président d’Haïti, Jovenel Moïse, de détourner l’aide internationale.

Chaos

Facile à dire… Mais comment faire au milieu du chaos politique actuel en Haïti?

Depuis le début de ces violentes manifestations en Haïti, on nous transmet que des images de désespoir, d’incendies, de pillages, de souffrances, de rage au ventre…

Aucune nouvelle ne nous montre l’autre Haïti, ses atouts culturels et socio-économiques inestimables, son immense potentiel en tant que pays exportateur d’une multitude de produits locaux ainsi qu’en matière de tourisme durable.

Potentiel démocratique

Pourquoi ne pas s’ouvrir au sens critique, percevoir les multiples facettes de la situation d’Haïti?

Jovenel Moïse

Bien sûr dénoncer la corruption qui y existe, mais aussi clamer le potentiel d’une vie politique prospère en Haïti par la base, notamment par la participation citoyenne des jeunes dans leurs communautés.

Monsieur Moïse, pourquoi ne pas cultiver le sens critique, proposer pour une fois un virage politique révolutionnaire positif, par la promotion de l’avenir d’Haïti qui repose – en grande partie – sur sa jeunesse et ses communautés?

Monsieur Moïse, pourquoi ne pas vous illustrer plus avant-gardiste et novateur que vos prédécesseurs en encourageant l’appropriation d’un destin durable chez les jeunes et leurs communautés?

Stimuler les jeunes Haïtiens à prendre part à l’exercice d’une saine démocratie dans leur milieu de vie, en commençant par leur offrir l’opportunité de participer judicieusement dans la gouvernance locale de leurs communautés?

Valorisation des jeunes

Encourager l’implication de la jeunesse dans la mise en œuvre de projets communautaires, scolaires, axés sur la valorisation des jeunes – piliers de l’avenir durable en Haïti – et de leurs communautés?

Un rêve en couleurs… ou la germination d’un avenir prospère possible?

Monsieur Moïse, pourquoi ne pas capitaliser sur l’énergie d’Haïti – SA JEUNESSE – au lieu de la gaspiller?

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La future fusée de la NASA a-t-elle encore une utilité?

science
La NASA prépare depuis 2011 une nouvelle fusée géante, appelée SLS, censée ramener les Américains en orbite, sur la Lune et même les envoyer...
En lire plus...

Le budget d’un gouvernement aux abois

Le gouvernement libéral de Justin Trudeau profite d’une augmentation de ses revenus légèrement plus forte que prévu, ces deux dernières années, pour les réinjecter...
En lire plus...

21 mars 2019 à 16h30

La Semaine de la francophonie lancée en beauté

Il y avait foule, mercredi soir, au cocktail d’ouverture de la Semaine de la francophonie torontoise dans l’édifice des anciennes imprimeries du Toronto Star.
En lire plus...

21 mars 2019 à 12h45

La Bourse #JEMAIME : un coup de pouce féminin

Les Chiclettes réitèrent pour une troisième année l’expérience de la Bourse #JEMAIME destinée aux projets de femmes franco-ontariennes. Une soirée d’échanges et de spectacles...
En lire plus...

21 mars 2019 à 11h00

Le français en dernier à l’ONU

langues officielles
Comment l’ONU, qui a six langues officielles, peut-elle publier en anglais un document de 18 pages concernant un dossier canadien, le rendre disponible au...
En lire plus...

21 mars 2019 à 9h00

Les incontournables recueils de poésie en Ontario français

La Journée mondiale de la poésie est célébrée chaque année le 21 mars. Pour souligner l’événement, la professeure Lucie Hotte de l’Université d’Ottawa a...
En lire plus...

21 mars 2019 à 7h00

Une police toujours plus ouverte sur la francophonie

Engagement, diversité culturelle, inclusivité: tels furent les maîtres-mots de la fête francophone annuelle de la police de Toronto ce mercredi 20 mars dans ses...
En lire plus...

20 mars 2019 à 16h40

747 millions de francophones attendus d’ici 2070

La nouvelle édition de «La langue française dans le monde» confirme une nouvelle fois le déplacement de son centre de gravité vers l’Afrique. L'étude...
En lire plus...

20 mars 2019 à 14h00

Criée du Manifeste franco-ontarien au Monument Notre Place

Monument franco-ontarien Toronto
Des députés provinciaux et leaders communautaires se sont rassemblés ce mercredi matin 20 mars au Monument franco-ontarien Notre Place, au sud de l’Assemblée législative...
En lire plus...

20 mars 2019 à 12h50

Pour qu’on puisse vivre dans la langue de son choix

Plan d'action langues officielles
La modernisation de la Loi sur les langues officielles passera par des discussions nationales. Entretien avec la ministre du Tourisme, des Langues officielles et...
En lire plus...

20 mars 2019 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur