Glen Murray ignore-t-il les services en français?

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le premier budget de l’administration Wynne sera bientôt déposé. Je ne sais pas si vous avez reçu un appel de votre député au sujet de l’input des électeurs. Le mien m’a téléphoné et a laissé un message en anglais seulement.

Or, il arrive que mon député soit aussi ministre. Il s’agit de Glen Murray, député de Toronto Centre, ministre des Transports et ministre de l’Infrastructure.

Le ministre des Finances, Charles Sousa, écrit qu’il sollicite «des suggestions qui nous aideront à élaborer un budget équitable à même de stimuler l’économie de la province et de favoriser la création d’emplois, tout en maintenant le cap sur l’élimination du déficit.» Difficile d’être contre la vertu.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ce que je ne comprends pas, c’est que mon député-ministre ne prenne même pas la peine de laisser un message en français et en anglais. Glen Murray est ministre d’un gouvernement qui a une politique, voire une loi sur les services en français. Il ne la respecte pas.

De plus, son site Internet est également unilingue anglais.

J’espère que le prochain budget donnera à Glen Murray les fonds nécessaires pour traduire son site et communiquer avec ses commettants dans les deux langues officielles de l’Assemblée législative.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur