Getinline récolte 80 000 $ pour les déficients intellectuels

Partagez
Tweetez
Envoyez

Dimanche 16 août, au parc Woodbine, situé entre Queen Est et Lakeshore, près de 600 personnes étaient rassemblées pour soutenir la campagne annuelle Getinline, qui milite en faveur des personnes à déficience intellectuelle.

Une centaine de Torontois s’était apprêtée pour faire une longue balade de 5 à 10 km, à pieds ou en patins à roulettes, pendant que certains les encourageaient pancartes multicolores à la main, et que d’autres bénévoles et partenaires récoltaient les dons d’un total de 80 000 $.

La présidente de Getinline, Tammy Kliewer, notait avec émotion la détermination de certains qui, malgré l’âge ou la taille, attendaient, à 10 heures, le coup de signal pour démarrer. «J’ai eu des groupes où l’âge variait entre 2 et 85 ans, c’était tout simplement admirable», s’exclame-t-elle.

Durant le parcours, les participants ont traversé le parc Woodbine, pour ensuite poursuivre leur route sur Ashbridge’s Bay et terminer sur le bord du lac, dans les alentours de 14h.

«C’est un évènement incroyable qui montre à quel point la communauté peut se rallier lorsqu’il s’agit de soutenir certaines causes humanitaires. Il y a même eu une nette augmentation des dons, malgré la crise économique», ajoute Mme Kliewer.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Getinline, qui a vu le jour grâce à la volonté et le courage de six bénévoles, dont Tammy Kliewev qui a rejoint la cause un an après sa création, est devenu en l’espace de six ans l’un des évènements phares du rassemblement de la communauté torontoise.

«Au mois de mars, cela fera six ans que Getinline existe. Cette campagne nous a permis de réunir en tout et pour tout 250 000$, ce qui n’est pas rien. Ces dons sont régulièrement remis à Survey Place Centre, une organisation qui offre des programmes et services aux enfants malades, comme aux autistes et à leurs familles. Parmi les programmes, il y a des cours de musique. Nous avons par exemple une chorale», explique Sylvie Labrosse, gestionnaire de développement.

Les deux organisatrices, qui travaillaient dimanche dernier sur plusieurs fronts à la fois, expliquaient aussi que: «L’organisme Survey Place Centre qui bénéficie de l’aide du gouvernement apporte son aide et son assistance à près de 4000 personnes. De ce nombre qui franchit chaque année nos portes, 60% est âgé de moins de 18 ans. Plusieurs sont de nouveaux arrivants qui viennent demander notre aide et nos conseils sur comment réagir, vivre et changer les mentalité des autres face à la déficience mentale de leur enfant», résume Mme Kliewer.

Getinline représente ainsi l’occasion inespérée pour les organisateurs de sensibiliser de plus en plus la population sur le travail et le long parcours du combattant mené par l’organisme Survey Place Centre qui œuvre, à améliorer le quotidien de plusieurs enfants à travers la ville depuis 1966.

Pour faire un don, visitez www.getinline.ca

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur