Georgette LeBlanc, poète officielle du Parlement

Feuilletant le titre lauréat du Prix Champlain 2017, la poète acadienne Georgette LeBlanc en compagnie du ministre québécois Jean-Marc Fournier. (Photo : Regroupement des éditeurs franco-canadiens)


30 janvier 2018 à 11h30

La 8e poète officielle du Parlement canadien, Georgette LeBlanc, est entrée en fonction le 24 janvier avec carte blanche.

L’Acadienne fera sa part pour permettre «à tout le monde au Canada de connaître et d’apprécier le monde littéraire et surtout la poésie». Mais il reste à déterminer comment elle s’y prendra.

Pour le moment, elle baigne dans le plaisir de sa nomination.

«Je suis un petit peu à absorber l’amour et les félicitations. Ce qui fait du bien, c’est que la poésie rayonne, c’est comme une fête. Elle est souvent mise de côté, on ne peut pas trop en parler. Mais la poésie est présente dans les médias dernièrement et elle le sera pour les prochains deux ans.»

S’exprimer, une liberté

Depuis sa création en 2001, le poste de poète officiel est confié en alternance à des francophones et anglophones. Le ou la titulaire reçoit un salaire annuel de 20 000 $ et relève du bibliothécaire parlementaire.

Georgette LeBlanc est la première francophone hors Québec et la deuxième femme à pourvoir cette fonction.

«Je suis là pour et à cause de l’écriture, pour le texte écrit. C’est le cœur et le moteur du poste. La parole joue un rôle d’inspirer la création et une meilleure appréciation de la forme, de toutes les formes du mot écrit.»

«Pour moi, la poésie, c’est entre autres la parole individuelle. Ce n’est pas donné, ce n’est pas pareil partout. C’est un droit dans notre pays, le droit de tout simplement s’exprimer. Pas nécessairement pour pointer du doigt ou pour critiquer. C’est un droit fondamental.»

Georgette LeBlanc est née au Québec et elle a grandi à la baie Sainte-Marie (NÉ) où elle habite encore. Titulaire d’un doctorat de l’Université de Louisiane, elle a publié Alma (2007), Amédé (2010), Prudent (2013), finaliste au Prix du Gouverneur général en poésie, et Le Grand Feu (2016), aux Éditions Perce-Neige.

De la bibliothèque à internet

Son mandat est de conseiller le bibliothécaire sur la collection et les acquisitions d’œuvres de poésie, de conduire des séances de lecture et de rédiger des poèmes pour des occasions spéciales au Parlement.

Le Commissariat aux langues officielles et le Conseil des arts du Canada sont représentés au Comité de sélection.

Le public peut s’attendre des résultats concrets en format électronique: un site Web avec un blogue, ajoute-t-elle.

«C’est vraiment un merveilleux poste, on donne au poète carte blanche. Avec l’équipe de la Bibliothèque du Parlement, on va voir ce qu’on peut faire ensemble pour s’amuser. La poésie, on dit que c’est snob, qu’on ne comprend pas ce que c’est. Ce n’est pas mon expérience : pour moi, la poésie, c’est ma vie, elle est là depuis le début.»

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Deux photographes, deux univers

Expo alliance française
Geneviève Thauvette et Kathleen Hearn, deux artistes torontoises, exposent leurs photographies à l’Alliance française de Toronto jusqu'au 28 mars.
En lire plus...

15 février 2019 à 9h00

Netflix, nouvelle plateforme des bizarreries de Gwyneth Paltrow

pseudoscience
Netflix ne se fera pas de nouveaux amis parmi les amateurs de vulgarisation scientifique et d’information véridiques: l’actrice Gwyneth Paltrow vient d’y obtenir une...
En lire plus...

15 février 2019 à 7h00

Réforme du système de santé: n’oubliez pas les services en français

santé
La décision attendue du gouvernement de l’Ontario de procéder à une réforme structurelle du système de santé serait «une opportunité d’améliorer l’accès aux services...
En lire plus...

14 février 2019 à 16h16

Cybersécurité: quelques clés pour protéger votre vie privée

vie privée
La radio communautaire franco-torontoise CHOQ-FM lance une nouvelle série de capsules vidéos pour sensibiliser les utilisateurs d’internet aux dangers qu’il peut représenter pour leur...
En lire plus...

14 février 2019 à 15h00

Les langues officielles enfin inscrites dans la Loi sur le divorce

La nouvelle Loi canadienne sur le divorce, dont l'ébauche a été adoptée en troisième lecture par la Chambre des communes le 6 février, confirme...
En lire plus...

14 février 2019 à 13h00

Au terminus McCowan, l’un des plus grands centres commerciaux au pays

Nous poursuivons notre tour d'horizon des extrémités du métro torontois à la station McCowan. Cette semaine, Visite Express à l'extrême-Est de la ville pour...
En lire plus...

14 février 2019 à 11h00

Le plus grand gratte-ciel obstruera la vue des Torontois

La construction du gratte-ciel de 306 mètres, nommé The One, qui se situera à l’angle des rues Yonge et Bloor et dont l’achèvement est...
En lire plus...

14 février 2019 à 9h00

Des ados veulent se faire vacciner sans le consentement de leurs parents

vaccin, vaccination
Défiant l’autorité de ses parents, un adolescent de l’Ohio a décidé de se faire vacciner — après avoir découvert qu’il ne l’avait jamais été,...
En lire plus...

14 février 2019 à 7h00

Ce qu’on comprend de l’affaire SNC-Lavalin Jody Wilson-Raybould jusqu’à maintenant

Un mois après le remaniement ministériel dans lequel Jody Wilson-Raybould a été rétrogradée, on comprend mieux ce qui s’est passé en coulisses face au...
En lire plus...

13 février 2019 à 20h40

Un vent d’optimisme sur Cinéfranco jeunesse

Larcelle Lean
Avant même le début du festival, un peu plus de 9 000 spectateurs sont déjà attendus au Famous Player place Canada pour la 10e...
En lire plus...

13 février 2019 à 13h13

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur