Galerie en Folie à la galerie Céline-Allard

L’art de s’intégrer dans la communauté

Partagez
Tweetez
Envoyez

La galerie Céline-Allard du Centre francophone de Toronto (CFT) accueille jusqu’au 31 mars la 2e édition de l’exposition annuelle Galerie en Folie. Cette année l’exposition abrite une trentaine de créations d’artistes immigrants, ainsi qu’une œuvre collective et plusieurs ouvrages d’enfants nouveaux arrivants de quatre écoles élémentaires de Toronto. Une initiative du programme Connexion communautaire du CFT, visant à faciliter l’intégration sociale des nouveaux immigrants, jeunes et moins jeunes, à travers l’art.

«L’expression artistique permet d’aider les nouveaux arrivants à gérer le stress lié à leur installation dans un nouvel environnement, tout en contribuant au développement de leur sentiment d’appartenance à la communauté d’accueil», a témoigné Darline Drouinaud, responsable du volet Jumelage jeunesse rencontrée par L’Express.

Cette exposition tend aussi à favoriser l’entrée en dialogue entre gens d’ici et d’ailleurs, tout en offrant l’opportunité aux artistes immigrants de faire connaître leurs talents. Deux fois plus d’artistes que l’an dernier y participent. Une belle réussite!

Darline a pris part à la réalisation du projet Jeunesse auprès de 80 élèves des écoles Gabrielle-Roy, Félix-Leclerc, Laure-Rièse et St-Noël-de-Chabanel: «cette initiative artistique et sociale a été rendue possible grâce à la collaboration des directions d’école, des bénévoles et des clients du programme Connexion communautaire», a-t-elle souligné.

Le monde idéal

«Nous oeuvrons au sein des communautés scolaires auprès de groupes d’enfants immigrants âgés de 6 à 12 ans jumelés à des jeunes d’ici qui travaillent ensemble sur des projets éducatifs à partir de thèmes universels, dont l’identité, l’estime de soi, l’intimidation, la discrimination», d’expliquer Darline.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ces jeunes immigrants proviennent d’Haïti, de la République Démocratique du Congo, du Cameroun, des pays du Maghreb pour n’en citer que quelques-uns.

Leurs familles sont arrivées ici il a y trois ans et moins. Leurs créations enfantines révèlent leur espoir face à l’avenir. Ils y décrivent leur vision du monde idéal où la paix, le sport, les amis et la famille dominent la scène de leur vie d’enfant.

Samedi 10 mars, les jeunes ont pu fièrement montrer leurs œuvres à leurs parents et amis lors du vernissage réussi de la Galerie en Folie, où Darline a animé un atelier artistique inspiré des masques africains intitulé «À bas les masques!».

La communauté est cordialement invitée à se joindre aux artistes, petits et grands, lors de la clôture de l’exposition qui se tiendra samedi 31 mars à 11 h, autour d’un buffet gratuit pour toute la famille.

Diversité artistique

L’exposition des artistes immigrants adultes, clients et bénévoles du programme Connexion communautaire, réunit une diversité d’œuvres d’amateurs et de professionnels incluant des peintures acryliques, des aquarelles, des huiles, une gravure sur bois, des sculptures, ainsi qu’un montage sur l’Histoire franco-ontarienne.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les artistes, originaires des Antilles françaises, d’Afrique francophone et de la France, abordent une série de thèmes personnels dont la dépression, l’avortement, la nomadité.

Certains tableaux reflètent leur région d’origine comme la Normandie tandis que d’autres illustrent divers thèmes floraux et des natures mortes.

Rappelons que Connexion communautaire, l’ancien programme Accueil des services d’établissement du CFT, propose régulièrement toute une gamme d’activités gratuites vouées à faciliter l’intégration des nouveaux arrivants, dont le Café franco, les programmes de Jumelage et de Bénévolat, ainsi que le nouveau Cercle d’intégration offrant des réunions de groupe hebdomadaires axées sur l’échange d’informations durant six semaines.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur