En partenariat avec
La Cité à Toronto

Frites Night à Toronto: une soirée conviviale, pas juste pour les Belges

Chaque dernier mardi du mois

Les Belges organisent une soirée Frites Night tous les derniers mardis du mois.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Chaque dernier mardi du mois, généralement au Prenup Pub au 191 rue College, les Belges et les belgophiles de Toronto se rencontrent dans une ambiance amicale autour d’un plat de frites au canard et d’un verre de bière.

Cette soirée «Frites Night» est un événement de réseautage de la Chambre de commerce belge-canadienne qui attire souvent une quarantaine de personnes. Pour plusieurs, il s’agit de  retrouvailles conviviales.

Créée par… un Français 

Le directeur de la Chambre de commerce, André van der Heyden, nous raconte que c’est en fait un Français, Christian Frayssignes, qui a lancé l’événement Frites Night à la fin de 2010.

Crée en 1988, la Chambre de commerce a profité de la présence de nombreux immigrants belges venus à Toronto dans les années 60.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Vers 2010, beaucoup de membres de la chambre étant retraités, celle-ci a connu une baisse de ses activités. Mais André van der Heyden se dit confiant pour l’avenir, car le nombre des membres a augmenté ces dernières années et les activités se multiplient.

L’adhésion à Frites Night se fait par une cotisation annuelle. Le droit d’entrée aux non-membres à la soirée est fixé à 10 $.

Un plat traditionnel de frites belges.

Les Belges sont là!

Le consulat belge avait fermé ses portes à Toronto en 2014. Depuis, la représentation belge se limite à l’attaché économique et commercial Frank Murari et le consul honoraire Don Johnston.

Comme le Canada, la Belgique est un pays bilingue (Wallon-Flamand), et les Belges ont une certaine facilité au multilinguisme, étant entourés de Français, Néerlandais, Anglais et Allemands.

André van der Heyden (à gauche) anime une présentation lors d’une soirée Frites Night.

Pour André van der Heyden, «ce n’est pas vrai de dire qu’on ne rencontre pas souvent de Belges à Toronto. C’est plutôt qu’on ne se rend pas compte qu’ils là». On les confond souvent aux Français, Néerlandais, Allemands ou Anglais.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La Chambre de commerce belge serait en fait l’une de plus active d’Europe à Toronto. À Montréal, où les Belges sont représentés par un consulat général et un attaché commercial, le Cercle d’affaires Belgique-Québec organise lui aussi des rencontres «Frites Alors!».

Des participants à une récente soirée Frites Night à Toronto.

L’hôpital pour enfants

On profite des soirées Frites Night pour annoncer ou rappeler aux participants d’autres événements locaux d’intérêts pour les Belges ou belgophiles.

Récemment, on appelait à se rendre en grand nombre voir la comédie King of the Belgians le 16 novembre au Festival du film de l’Union européenne à Toronto.

On mentionnait également la soirée Saint Nicolas du 6 décembre, une collecte de fonds pour l’hôpital pour enfants de Toronto. L’événement est une initiative d’un cardiologue belge, habitué des Frites Night, qui travaille à Sick Kids.

Belges et belgophiles se retrouvent aux soirées Frites Night.

En partenariat avec

La Cité à Toronto

Nos cours à la carte ainsi que nos programmes sont offerts dans des entreprises, institutions et milieux qui vous permettront d’avoir un avant-goût de ce à quoi votre avenir ressemblera. Cliquez ici pour en savoir plus !

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur