Francophonie en fête en demi-teinte

Partagez
Tweetez
Envoyez

Francophonie en Fête (FEF) a conclu son programme dimanche 16 octobre, à La Distillerie, sous le vent, la pluie, le froid et quelques éclaircies de soleil. Le festival avait commencé le jeudi avec Diane tell et Catherine Major.


Jacques Charrette se demande si le blocage de son compte courriel n’a pas empêché le concert de Diane Tell et Catherine Major d’afficher complet.


Au studio Glenn Gould, une bonne cinquantaine de sièges sont restés vacants. De plus, le public n’est arrivé que pour Diane Tell.


Le lendemain, Gilles Bélanger (le frère de Daniel) présentait son Homme Rapaillé en chansons. Les poèmes de Gaston Miron rendaient très bien sur les accords folk du guitariste, mais le public n’était absolument pas au rendez-vous. Une petite vingtaine de personnes étaient présentes. La fin de semaine se passait à La Distillerie avec ateliers et concerts.


Dimanche, malgré les caprices du temps, quelques familles, des passants et les habitués du festival se sont rejoints face à la scène extérieure de FEF pour savourer les tounes du groupe Les Cactus, du chanteur Yvan Vollé, les danses d’Akwaba et le tamtam d’Amadou Kienou.


l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En matinée des enfants et leurs parents ont participé à divers ateliers jeunesse gratuits dont l’atelier de création musicale animé par Bernard Dionne, musicien et enseignant, en collaboration avec le Labo qui a prêté ses locaux.


Cet atelier a permis aux jeunes d’explorer les possibilités du logiciel Garage Band que l’on peut trouver dans tous les ordinateurs Apple.


Le logiciel d’enregistrement contient des séquences audio prêtes à être utilisées par les usagers: des centaines de petits clips audio dont des pistes de guitare, de basse ou de claviers faciles à ajouter dans l’espace de travail.


On peut les superposer pour créer une nouvelle séquence musicale à laquelle on ajoute la voix de l’utilisateur. C’est ce qu’ont fait les participants dimanche dernier et tous ont réussi à créer leur propre composition sonore!


Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur