Forte présence francophone à Word on the Street cette année

Une scène TFO Franco accueillera plusieurs écrivains et artistes de renom

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le festival annuel de bouquinistes Word on the Street, dont la prochaine édition aura lieu le 24 septembre à Harbourfront, mettra en vedette notre littérature avec une scène entièrement francophone, gérée par TFO.

«Le rêve de bâtir une belle présence francophone au cœur d’un des plus grands festivals du livre au Canada se réalise cet automne», a commenté Happie Testa, la propriétaire de la Librairie Mosaique (située dans les locaux de l’Alliance française de Toronto).

Ce projet implique plusieurs éditeurs et organismes, dont La Mosaïque qui occupera une grande tente cette année.

Créé en 1990, le festival d’une journée (toujours un dimanche) a longtemps accueilli 200 000 curieux autour de ses 200 artistes et 250 exposants dans le parc de Queen’s Park. Il a déménagé à Harbourfront en 2015.

On y a souvent trouvé, ici et là, un kiosque du Salon du livre, de l’Alliance française ou de L’Écriture en mouvement, et une tente a déjà accueilli quelques activités littéraires francophones. Mais la scène francophone prévue cette année est de plus grande envergure.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Word on the street

Des discussions et des ateliers mettront en vedette 17 auteurs de renom… «la crème des oeuvres francophones d’auteurs des quatre coins du pays», fait valoir TFO:

– Monia Mazigh (Du pain et du jasmin) est bien connue pour ses efforts visant de faire libérer son mari Maher Arar d’une prison syrienne en 2002.

– Le prolifique auteur Michel Noël (Le Pensionnat) a consacré sa vie à promouvoir les riches cultures autochtones.

– La romancière primée Chrystine Brouillet (À qui la faute?) est célèbre pour sa série Maud Graham.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

– Le lauréat du Prix littéraire des collégiens et finaliste du Prix littéraire du gouverneur général, Daniel Grenier (L’année la plus longue), partagera la scène avec le gagnant du Prix des libraires 2017, Stéphane Larue (Le plongeur), pour discuter de leurs premiers romans primés au cours de la table ronde «Voyager dans le temps/Past Lives».

Word on the street

La scène TFO Franco présentera également de l’apprentissage axé sur l’alphabétisation pour toute la famille. Un tout nouveau spectacle Mini TFO fera son entrée sur la scène, entouré d’autres plaisirs à proximité sur les terrains du festival.

Un défi-énigme de l’Alliance française de Toronto sera offert aux personnes de tous âges, en herbe ou chevronnés, et les finalistes seront invités sur scène pour avoir l’occasion de gagner des prix.

Les fondateurs des populaires soirées Franc’Open Mic, Florian François et Cyril Mignotet, animeront un atelier de poésie slam en français suivi d’une compétition sur scène.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cette 28e édition de Word On The Street va célébrer le 30e anniversaire du Prix littéraire Trillium avec des lauréats récents et plus anciens, y compris Marguerite Andersen (La mauvaise mère), Didier Leclair (Toronto, je t’aime) et Michèle Matteau (Passerelles), entre autres.

Francophones et francophiles seront occupés cette fin de semaine là, puisque le festival de musique Francophonie en fête aura commencé l’avant-veille avec un concert de Jean-Pierre Ferland. On devra partager son dimanche 24 septembre entre les musiciens et chanteurs de Francophonie en fête à la Distillerie et les écrivains et éditeurs de Word on the Street à Harbourfront.

Word on the street

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur