Fishbach: des musiques habitées

Les débuts d'un groupe français très prometteur


26 juin 2017 à 16h11

Après les Francopholie de Montréal, dans le cadre de sa première tournée nord-américaine, la chanteuse française Flora Fishbach est passée par l’Alliance française de Toronto le 19 juin. Toronto, où «l’énergie est nouvelle», nous dit-elle.

Entre pop et variété, le phénomène Fishbach a beaucoup d’atout: une voix androgyne, des textes habités et une présence scénique magnétique. Souvent comparée à Catherine Ringer et Christophe, elle préfère Balavoine et s’inspire du cinéma: «j’adore Harry Potter et Game of Thrones, les jeux vidéo comme Vice City, mais j’écoute aussi la techno belge et le soul des années 30.»

Découvrir de nouvelles choses, pour elle, c’est un exercice. Flora Fishbach est la chanteuse du groupe, mais c’est aussi la directrice musicale et artistique. Une très grande partie des morceaux ont été écrits par elle, ainsi que la composition des musiques. Une artiste complète qui s’inspire de ses «histoires d’amour foireuses et parfois géniales».

À 25 ans, elle sort son nouvel album À ta merci, le premier du groupe. «Mon exutoire, c’est la chanson. J’ai écrit des chansons au départ par nécessité. Une chanson, c’est un texto non envoyé, toute la part noire de moi, tous mes doutes sur la spiritualité, la mort.»

Fishbach

 Nouveau groupe

 Cela fait seulement six mois que le groupe est réuni, auparavant Flora Fishbach jouait en solo. «À quoi ça sert de vivre de belles choses, si c’est pour ne pas les partager, et ma musique avait besoin de vivre. Musicalement, avec le groupe, le son à beaucoup plus d’amplitude.»

Sa performance sur scène est qualifiée de schizophrénique. «Il y a un personnage sur scène, c’est moi, mais c’est différent de ce que je suis tous les jours. Je transmets ce que je suis par la musique, tous ce qui me travaille. Pourtant je ne me suis jamais autant senti moi-même que quand je suis sur scène.»

Un son unique

«On me donne des références parce qu’on ne me connaît pas encore, mais j’espère qu’un jour on dira que le son est Fishbach. Je m’inspire des choses de la vie, des expressions de mes amis ou des phrases que je lis dans la presse.»

«Je complexais d’écrire en français avant, étant donné notre héritage linguistique. Je suis vagabonde depuis mes 17 ans, la scène est ma maison. À travers un message personnel, on propose un message universel ou chacun peut se reconnaître».

 

 

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Deux photographes, deux univers

Expo alliance française
Geneviève Thauvette et Kathleen Hearn, deux artistes torontoises, exposent leurs photographies à l’Alliance française de Toronto jusqu'au 28 mars.
En lire plus...

15 février 2019 à 9h00

Netflix, nouvelle plateforme des bizarreries de Gwyneth Paltrow

pseudoscience
Netflix ne se fera pas de nouveaux amis parmi les amateurs de vulgarisation scientifique et d’information véridiques: l’actrice Gwyneth Paltrow vient d’y obtenir une...
En lire plus...

15 février 2019 à 7h00

Réforme du système de santé: n’oubliez pas les services en français

santé
La décision attendue du gouvernement de l’Ontario de procéder à une réforme structurelle du système de santé serait «une opportunité d’améliorer l’accès aux services...
En lire plus...

14 février 2019 à 16h16

Cybersécurité: quelques clés pour protéger votre vie privée

vie privée
La radio communautaire franco-torontoise CHOQ-FM lance une nouvelle série de capsules vidéos pour sensibiliser les utilisateurs d’internet aux dangers qu’il peut représenter pour leur...
En lire plus...

14 février 2019 à 15h00

Les langues officielles enfin inscrites dans la Loi sur le divorce

La nouvelle Loi canadienne sur le divorce, dont l'ébauche a été adoptée en troisième lecture par la Chambre des communes le 6 février, confirme...
En lire plus...

14 février 2019 à 13h00

Au terminus McCowan, l’un des plus grands centres commerciaux au pays

Nous poursuivons notre tour d'horizon des extrémités du métro torontois à la station McCowan. Cette semaine, Visite Express à l'extrême-Est de la ville pour...
En lire plus...

14 février 2019 à 11h00

Le plus grand gratte-ciel obstruera la vue des Torontois

La construction du gratte-ciel de 306 mètres, nommé The One, qui se situera à l’angle des rues Yonge et Bloor et dont l’achèvement est...
En lire plus...

14 février 2019 à 9h00

Des ados veulent se faire vacciner sans le consentement de leurs parents

vaccin, vaccination
Défiant l’autorité de ses parents, un adolescent de l’Ohio a décidé de se faire vacciner — après avoir découvert qu’il ne l’avait jamais été,...
En lire plus...

14 février 2019 à 7h00

Ce qu’on comprend de l’affaire SNC-Lavalin Jody Wilson-Raybould jusqu’à maintenant

Un mois après le remaniement ministériel dans lequel Jody Wilson-Raybould a été rétrogradée, on comprend mieux ce qui s’est passé en coulisses face au...
En lire plus...

13 février 2019 à 20h40

Un vent d’optimisme sur Cinéfranco jeunesse

Larcelle Lean
Avant même le début du festival, un peu plus de 9 000 spectateurs sont déjà attendus au Famous Player place Canada pour la 10e...
En lire plus...

13 février 2019 à 13h13

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur