Fin de semaine jardinage pour les Canadiens

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Canadiens sont prêts à s’attaquer aux travaux printaniers. Un sondage montre que 80 % des Canadiens pensent que la longue fin de semaine de mai était idéale pour commencer à effectuer des travaux printaniers.

Les Canadiens s’attaquent donc aux tâches printanières et espèrent pouvoir y consacrer de longues heures; le jardinage, l’aménagement paysager, le nettoyage de vitres et l’organisation sont les principales tâches sur leur liste de choses à faire.

En effet, avec le printemps arrivé tardivement, les Canadiens ont préféré profiter de la longue fin de semaine de mai pour s’attaquer à leur liste de tâches plutôt que pour se relaxer.

Idéal pour le jardinage

Selon un sondage récemment effectué par Ipsos Reid Affaires publiques, 82 % des Canadiens sont d’accord pour dire que la longue fin de semaine de mai était le moment idéal pour effectuer des travaux printaniers.

La liste des travaux contient principalement des travaux de jardinage et d’aménagement paysager (65 %), de nettoyage de vitres (59 %), et de rangement et d’organisation d’articles saisonniers (57 %). Fidèle au style des Canadiens, parmi ceux qui prévoient d’effectuer ces corvées, quatre répondants sur dix (38 %) ont déclaré avoir hâte de s’acquitter de ces tâches saisonnières.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

De plus, 85 % sont motivés pour les faire, alors que la moitié prévoit de les faire en passant du temps avec leur famille.

Le Manitoba et la Saskatchewan motivés

Autres faits intéressants ressortant du sondage sur les Canadiens et les tâches qu’ils effectueront lors de ces heures passées à jardiner.

Après un hiver particulièrement long, il n’est pas étonnant de voir que les répondants du Manitoba et de la Saskatchewan prévoyant entreprendre des travaux printaniers sont les plus motivés à les entamer (94 % comparativement à 85 % au pays)

Les Albertains sont les plus susceptibles à s’en acquitter — ils sont 60 % à prévoir de telles tâches. (comparativement à 52 % à l’échelle nationale). Les Québécois qui prévoient de faire une corvée sont ceux qui consacreront le plus de temps aux tâches printanières et 45 % des répondants du Québec disent avoir hâte de les effectuer.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur