Festival international du film: Toronto déroule le tapis rouge

Partagez
Tweetez
Envoyez

Préparez-vous! Le Festival international du film de Toronto commence cette semaine. L’événement annuel se tiendra du 4 au 14 septembre dans le centre de notre belle ville.

Glamour, stars et embouteillages sont au programme, et il sera difficile de passer à côté cette année. En effet, les organisateurs du festival ont prévu, en plus des habituelles manifestations et tapis rouges, de bloquer la rue King entre la rue Peter et l’avenue Université pour quatre jours, en ajoutant à la dimension cinématographique du festival une manifestation artistique et publique multidisciplinaire en extérieur.

Le public pourra donc se délecter gratuitement d’installations d’artistes renommés comme Marlo Yarlo ou Nathan Whitford, de multiples animations basées sur le son, l’image ou le mouvement (scène de concert, démonstrations de danse, performances de rue), profiter d’une zone de repos, ou de nombreuses options de restauration, de jeux et même d’un jeu TV en direct par ETalk!

Bien entendu, les files d’attente et tapis rouges seront également au rendez-vous devant les principaux centres de projection VIP du festival comme la TIFF Bell Lightbox, le Théâtre de la princesse de Galles, le Théâtre Visa Elgin ou encore au Roy Thompson Hall.

Le festival est aussi l’occasion pour tout le centre-ville de vibrer au rythme des cocktails et réceptions où se pressent et se croisent VIPs, acteurs, et membres de l’industrie et/ou les affaires et discussions et nouvelles rencontres se font souvent.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Plusieurs films en français

Concernant les films, la sélection est encore une fois énorme avec plus de 300 films venus de 60 pays du monde entier, dans toutes les langues, même celle des signes (The Tribe, de l’ukrainien Myroslav Slaboshpytskiy, acclamé à Cannes au printemps).

Les francophones n’auront donc que l’embarras du choix entre des oeuvres françaises, belges, canadiennes, africaines ou caribéennes, souvent majoritairement en français, mais nous avons tout de même noté une tendance grandissante au mélange des langues dans le même film: signe avant-coureur d’une adaptation des histoires à la communication globale peut-être?

Les poids-lourds sont bien entendu présents avec par exemple des projections Galas ou Spéciales à ne pas manquer, comme les nouveaux opus des Frères Dardennes (Deux jours, Une nuit), de François Ozon (Une Nouvelle Amie), Xavier Dolan (Mommy), Jean-Luc Godard (Adieu au Langage), Olivier Assayas (Clouds of Sils Maria), Charles Binamé (La chanson de l’éléphant), Denys Arcand (Deux nuits) ou encore Toledano et Nakache (Samba).

Pour les plus aventureux, les programmes Découvertes ou Cinéma Contemporain proposent de nombreux films francophones de cinéastes plus ou moins connus ou expérimentés parmi lesquels nous avons relevé Le Grand Homme de Sarah Leonor (France), Waste Land de Pieter Van Ees (Belgique), Corbo de Mathieu Denis (Canada), Meurtre à Pacot de Raoul Peck (Haïti, France, Norvège), Gemma Bovery d’Anne Fontaine (France) ou encore Le Beau Monde de Julie Lopes-Curval, un film fait avec uniquement des femmes aux postes clefs.

Où attendre les stars

Le quartier de Yorkville est l’ancienne zone où se passait le festival avant la construction de la TIFF Bell Lightbox et le déplacement des évènements vers le centre King/John, mais de nombreuses personnalités y ont conservé leurs habitudes, y demeurent ou s’y restaurent pendant le festival

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les tapis rouges des projections Galas se trouvent essentiellement dans le même quartier des rues King et John: TIFF Bell Lightbox, Théâtre Royal Alexandra, Roy Thompson Hall, mais aussi au Théâtre Visa Elgin sur la rue Yonge, et au Théâtre de l’université Ryerson pour les fans de films d’horreur, le soir à minuit.

Les principaux hôtels de luxe (attention à la vie privée, les stars sont aussi des gens comme vous et nous): le Soho Metropolitan, l’Intercontinental, le 4 Seasons, le Hyatt Regency, le Trump International et le Ritz accueillent tous des célébrités, des évènements ou des centres de médias où vous pourrez apercevoir vos stars préférées.

De nombreux clubs, bars et restaurants de la zone Spadina/King/Wellington accueilleront des évènements pendant le festival. Apprenez à repérer les éphémères tapis rouges et bannières de commanditaires: West on King, Spoke Club, Citizen, C-Lounge, The Fifth, Rosewater, Carlu, Thompson Hotel, Gladstone Hotel, Drake Hotel, Crush, etc…
Attention toutefois: si vous ne voyez pas de commanditaire du festival, de titre de film, de logo du festival ou de compagnie de production, grandes sont les chances que vous n’ayez affaire qu’à un patron de bar peu scrupuleux qui cherche à profiter de l’abondante manne de naïfs prêts à ouvrir leur portefeuille pour «Aller à une soirée du TIFF et voir des stars».

Point de VIPs dans ces endroits, mais vous paierez tout plus cher que d’habitude pour le douteux privilège de pouvoir poster sur votre instagram un selfie sur faux tapis rouge avec mur de commanditaires bidon!

* * *

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Festival International du Film de Toronto (TIFF): tous les détails à www.tiff.net/festivals/thefestival

À LIRE AUSSI DANS L’EXPRESS: Le TIFF, c’est aussi un marché

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur