Femmes: main dans la main pour briser le silence

Partagez
Tweetez
Envoyez

La main, celle qui frappe mais aussi celle que l’on tend pour offrir notre aide, était au centre de la célébration de la Journée internationale de la femme organisée par Oasis Centre des femmes le 8 mars.

«La main symbolise tant notre unité que notre individualité», soulignait la présidente du conseil d’administration d’Oasis, Josée Guibord.

Pour souligner cette image riche en signification, Oasis avait lancé il y a quelques semaines le projet «Déposez votre empreinte contre la violence faite aux femmes». Femmes et hommes de la francophonie torontoise étaient invités à déposer l’empreinte de leur main sur des toiles.

Au total, quinze toiles ont ainsi été réalisées par 11 organismes participants, soulignant chacune à leur manière le combat mené pour mettre fin à la violence contre les femmes. Toutes étaient exposées à la galerie de l’Alliance française où se déroulaient les célébrations d’Oasis pour la Journée internationale de la femme.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Aux côtés des toiles, des dizaines et des dizaines de citations collectées par le personnel d’Oasis au fil du projet étaient affichées. «Éduquer une femme, c’est éduquer toute une nation», «Je suis femme, j’ai droit à la parole», «La femme a le droit de choisir son partenaire sexuel». Une prise de parole qui s’est transformé en exutoire pour de nombreuses femmes qui hésitent souvent encore à parler ou encore en sensibilisation pour celles qui vivent éloignées de cette dure réalité.

«Les femmes forment plus de 50% de la population, mais nous ne sommes toujours pas majoritaires», soulignait Tatjana Sekulic, directrice générale d’Oasis, avant que la chanteuse franco-ontarienne Emerald Doyle entonne sa chanson Intégrité, inspirée d’une situation d’abus.

La célébration du 8 mars, placée sous le signe de l’implication individuelle et collective, a permis de briser une fois de plus le tabou de la violence faite aux femmes grâce à une démarche originale et touchante d’Oasis.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur