Féérie dans une cathédrale des abîmes

La Haute Vallée de l’Hérault

Partagez
Tweetez
Envoyez

Tandis que le funiculaire monte à la verticale dans la grotte, la lumière disparaît peu à peu jusqu’à nous plonger dans les ténèbres totales. La respiration en suspens, nous nous apprêtons à pénétrer dans la cathédrale des abîmes et à découvrir une galerie de sculptures naturelles exceptionnelles.

Située entre Méditerranée et Cévennes, dans la Haute Vallée de l’Hérault, la Grotte des Demoiselles est le résultat de millions d’années d’érosion et de dépôts.

La légende dit qu’elle est connue depuis toujours et qu’un berger qui y tomba, alors qu’il cherchait sa brebis égarée, y vit des fées. Des demoiselles qui papillonnaient tout autour de lui dans l’obscurité.

La grotte servit de refuge à des camisards pendant les guerres de religion et abrita des prêtres fuyant la Révolution et la Terreur.

Plus précisément, La Grotte des Demoiselles fut découverte au milieu du XVIIIe siècle et mise à jour par le grand spéléologue Édouard Alfred Martel en 1884. Une aventure qui dura 14h (contre 2h de visite aujourd’hui).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En 1931, le premier funiculaire emmenait des touristes avides de découvrir ces formations de stalagmites et de stalactites dans des salles culminant à 52m de haut, 48m de large et 120m de longueur!

L’aventure

À peine le temps de nous habituer à la fraîcheur et à l’obscurité, que tous nos sens sont attirés par les dentelles de formations de calcite.

Les formes varient et s’étirent à l’infini, disparaissant dans les profondeurs sous nos pas et au loin devant nous.

Grâce à un guide et à un subtil jeu de sons et lumières, la Grotte des Demoiselles prend vie. Elle nous révèle à chaque à-pic vertigineux que nous traversons par des ponts suspendus, à chaque recoin et à chaque nouvelle galerie, des sculptures subtiles et d’une précision telle qu’on les dirait crées par un artiste et non par le hasard de millions de gouttes d’eau amassées avec le temps.

Chatoyants sous des feux ambrés, rougeoyants ou pâles, «Vierge à l’enfant», orgues, sorcières, manteau royal, gargouilles, santons de Provence s’offrent à nos yeux ébahis. Frissons et émotions garantis. On en oublie la vie au-dehors, le soleil et le chant des oiseaux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Au fur et à mesure que nous nous enfonçons dans les entrailles de la Terre, nous découvrons des décors naturels de plus grande ampleur (une nef d’église, un mur aux mille colonnes, un buffet d’ogre…).

La taille des formations comme celle des tunnels (profondeur, hauteur, longueur) laisse coi. Aux antipodes des mythes terrifiants liés aux ténèbres, la Grotte des Demoiselles enchante plus qu’elle n’effraie.

Bien sûr, les jeunes enfants et les claustrophobes risquent de se sentir un tantinet mal à l’aise dans cette cathédrale enterrée quelque 70 mètres sous terre, mais l’émerveillement devant ce spectacle unique et grandiose de stalactites et stalagmites géantes (certains dépassant 10m, uniques au monde!) aura tôt fait de balayer ces malaises.

Le retour à la lumière du jour nous laisse pantelants et encore sous le charme d’une telle construction naturelle.

En plus

La grotte se visite toute l’année, 7/7j, mais, si vous deviez planifier votre aventure, choisissez les beaux mois pour profiter de tout ce que la région a à vous offrir (baignades dans le lac, parapente, escalade, balade en VTT, randonnées…) et tenez-vous au courant du calendrier des activités de la Grotte des Demoiselles.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En effet, à certaines périodes, on peut admirer l’agilité d’escaladeurs lors du festival d’escalade, au cœur des stalactites et stalagmites géantes, on peut écouter un concert ou assister à un spectacle spécial son et lumière.

De quoi donner encore plus de relief (s’il en fallait) à votre expédition sous terre et alimenter davantage votre imaginaire.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur