Favoriser l’insertion professionnelle dans le secteur agricole

Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est un projet innovant et original qui vient d’être lancé par la Corporation néo-canadienne de développement et de leadership communautaire (COCDEL) et le Réseau de développement économique et d’employabilité de l’Ontario (RDÉE-Ontario). Le premier centre d’adaptation de la main d’œuvre aux techniques agricoles et agro-environnementales verra en effet le jour dans quelques mois.

Ce centre devrait permettre de favoriser l’accès du marché de l’emploi à la population immigrante francophone, particulièrement dans le secteur agricole.

«Du fait du vieillissement de la population et de l’exode des jeunes vers les villes, un réel besoin de main d’œuvre se fait sentir dans le secteur agricole en milieu rural. De plus, nous avons constaté que les populations immigrantes possèdent souvent un attrait pour le travail de la terre. Il semblait donc intéressant de concilier ces deux tendances», souligne Eddy Lukuna, directeur de la COCDEL et coordonnateur du projet.

Le centre devrait voir le jour à la rentrée 2008 dans la région de Toronto. Pour l’heure, le projet est dans une phase initiale de réflexion, centrée sur la création d’un modèle type d’insertion professionnelle des immigrants. «Avec le support de l’Université de Guelph, nous avons mis en lumière les différentes étapes que doivent franchir les immigrés pour trouver un emploi. Cette étude constituera un modèle que nous appliquerons ensuite concrètement.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ce procédé d’insertion, financé par le ministère de la Formation, des collèges et des universités, sera ensuite expérimenté pendant six mois. Les résultats de cette première application devront permettre d’orienter la structure finale du centre d’adaptation.

Annie Dell, directrice du RDÉE-Ontario pour la région Sud-Ouest et partenaire du projet, s’est également réjouie de cette initiative: «C’est un puissant outil d’intégration et de développement de l’Ontario français que COCDEL est en train de mettre sur pied. Le RDÉE-Ontario a cru à ce projet dès son départ.»

Le modèle d’insertion conçu par l’Université de Guelph a été rendu public vendredi 27 octobre au Centre francophone de Toronto, ainsi que le site Internet qui accompagne le projet.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur