Familles et médecins francophones: Reflet Salvéo veut faire le lien

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Reflet Salvéo veut rattacher les familles francophones à des médecins de familles qui parlent français. Les données ont déjà été recueillies sur ce sujet, et la mise en œuvre des «rattachements» va se faire en 2015.

C’est ce qu’on a rapporté à l’assemblée générale annuelle de Raflet Salvéo, l’entités de planification de services de santé en français couvrant le centre-ville et l’ouest de Toronto, jeudi dernier.

Julie Lantaigne, directrice du Réseau franco-santé du Sud de l’Ontario, a aussi rappelé à quel point, en cas de maladies graves ou de situations de santé sensibles, pouvoir s’exprimer dans sa langue maternelle est essentiel. Il peut devenir très compliqué de s’exprimer dans le stress, l’urgence, ou lorsque l’on est physiquement affecté: la langue créé alors des barrières à l’accessibilité aux soins, voire affecte la confiance dans la qualité des services reçus.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Le Canada est un pays bilingue», rappelle Julie Lantaigne, «avoir le choix de la langue de service est très important».

Mme Lanteigne rappelle également que le choix de la langue n’est pas forcément un choix raisonné, mais aussi un combat culturel pour les générations futures. «La communauté de francophones en Ontario peut jouer un rôle important dans ce processus, en étant tout simplement des demandeurs actifs de services en français. Commencez par toujours sélectionner l’option francophone en utilisant les services téléphoniques de l’Ontario!»

La réunion à aussi permis d’élire les membres du conseil d’administration du Reflet Salvéo, qui est cependant toujours à la recherche d’un président:
Marlène Thélusma Rémy, vice-présidente (membre de la communauté)
Bululu Kabatakaka, trésorier (représentant du Collège Boréal)
Radha Curpen (membre de la communauté)
Antoine Dérose (représentant du Centre francophone de Toronto)
Isabelle Girard (représentante des Centres d’accueil Héritage)
Constant Ouapo (membre de la communauté)

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur