Explosion de couleurs à la Galerie Glendon


7 octobre 2014 à 11h48

Pour débuter sa saison, la Galerie Glendon du campus universitaire du même nom s’est drapée des plus belles toiles automnales du peintre et muraliste uruguayen Daniel Tomasini, avec l’exposition Les couleurs vives de l’air, en montre jusqu’au 11 octobre.

Du vert, du rouge, du orange, du jaune, du violet, du rose ou encore du bleu, les tons s’entremêlent, se superposent, se déclinent pour former une mosaïque dévoilant les paysages auxquels le plasticien voue un véritable culte.

Automne canadien

La présence du Canada dans la collection de l’artiste n’est pas anodine. Daniel Tomasini a posé le pied à Montréal pour la première fois il y a huit ans, et il est littéralement «tombé amoureux de l’automne canadien».

Depuis, il n’a cessé de reprendre ses couleurs chaudes, de les réutiliser à foison et de les décliner dans ses tableaux; un processus instinctif basé sur les émotions qu’elles lui inspirent.

«Ce sont les couleurs qui me guident», explique Tomasini, «c’est le médium par lequel j’exprime mes émotions».

Du bout de sa spatule, à la peinture à l’huile ou à l’acrylique, l’artiste fait ainsi apparaître des arbres, des oiseaux ou encore une lagune, peint les chutes du Niagara depuis plusieurs angles, les habille d’un manteau bleu, vert ou orange et offre au public un Saint-Laurent magnifique, vu du ciel.

Nature majestueuse

Les toiles ne laissent ainsi aucune place à l’artifice; la nature est maîtresse des lieux.

Souvent oubliée, voire malmenée par l’Homme, elle retrouve dans cette exposition toutes ses lettres de noblesse notamment à travers les apparitions de feuille d’or, ici et là.

Daniel Tomasini entretient en effet une profonde relation avec la nature. «Je pense que les humains doivent se rendre compte de son importance, parce que la planète est en train de souffrir», note-t-il. «Nous devons prendre soin de la nature, ça devrait être notre engagement», insiste le peintre.

L’artiste n’est pas prêt de se lasser de ce sujet d’inspiration: il y a trois mois, il s’est rendu en Allemagne, pour donner vie à la Forêt-Noire sur ses toiles. Des personnes lui ont demandé la raison de sa visite, car pour eux la forêt était seulement «noire». Daniel Tomasini, lui, y a vu une multitude de couleurs.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Une croisée des mots pancanadienne à Toronto

Bibliothèque de Yorkville
Blaise Ndala le 18 octobre à la Bibliothèque de référence, puis à Didier Leclair le 15 novembre à Yorkville.
En lire plus...

21 septembre 2018 à 11h25

Un milliardaire (ou deux) dans la Lune

Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa ira-t-il vraiment autour de la Lune en 2023? Rien n’est moins sûr...
En lire plus...

21 septembre 2018 à 7h00

Une autre saison de découvertes et de réflexions à l’AFT

La majorité des artistes qui passeront au théâtre ou à la galerie de l'Alliance sont Canadiens.
En lire plus...

20 septembre 2018 à 11h00

25 septembre: une douzaine de rassemblements dans la région

On dit «un lever de drapeau», au masculin...
En lire plus...

20 septembre 2018 à 9h00

Trouvée dans nos crottes : la solution aux pénuries de sang

transfusion
On pourrait transformer tous les groupes sanguins en O
En lire plus...

20 septembre 2018 à 7h00

Chrystine Brouillet, gourmande et fin gourmet

livre
L’amitié se bonifie comme les grands crus pour la romancière la plus prolifique du Québec
En lire plus...

19 septembre 2018 à 17h00

Ambiance parisienne au Coq of the Walk

Liverpool- PSG
Après ceux de l’Équipe de France, qui avaient fêté la victoire, les supporters parisiens ont assisté à une défaite de leur équipe 3-2 contre...
En lire plus...

19 septembre 2018 à 13h50

Le tournoi de golf Gilles-Barbeau rapporte 16 500 $ à CAH

CAH
Un événement généreux sous un soleil radieux
En lire plus...

19 septembre 2018 à 11h44

Le rappeur français Orelsan a appris les bases à ses fans

Concert Orelsan
Le rappeur français Orelsan a pu constater lundi soir au Phoenix Theatre de Toronto à quel point il était populaire outre-Atlantique.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 9h00

Non, les étirements après l’entraînement ne réduisent pas les courbatures

exercices, sports
L’une des méthodes dont les effets bénéfiques ont été observés est l’immersion dans un bain d’eau glacée.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur