«Exercice de l’oubli» au Théâtre français de Toronto: le deuil du passé

Du 5 au 9 février au théâtre de la rue Berkeley

Bruno Verdoni et Claire Normand dans Exercice de l'oubli au TfT. Photo: NRL
Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est une coproduction Ontario-Acadie sur un couple amoureux «qui se bat pour son bonheur» que présente le Théâtre français de Toronto du 5 au 9 février avec Exercice de l’oubli.

«C’est le texte le plus émotif qu’il m’a été donné de mettre en scène», indique Joël Beddows, le directeur artistique du TfT, qui a monté la pièce d’Emma Haché avec le Théâtre populaire d’Acadie il y a trois ans.

La pièce arrive enfin à Toronto, toujours avec les comédiens Claire Normand et Bruno Verdoni (qu’on a vus surtout à la télévision), le couple qui tente de reconstruire sa vie après un accident qui a causé une grave perte de mémoire.

Bruno Verdoni et Claire Normand dans Exercice de l’oubli au TfT. Photo: NRL

Évolution

La pièce «déjoue les clichés», comme le mentionne la promotion du TfT, parce le rapport de ce couple au temps qui passe n’est pas du tout le même que pour les autres, explique Joël Beddows. «Normalement, les couples évoluent. Ici, l’homme ne peut pas changer.»

Joël Beddows

C’est la femme «qui doit évoluer seule», elle qui rend visite chaque jour à son mari qui ne se souvient plus de rien. Leurs conversations, souvent comiques, révèlent progressivement des événements passés qui auraient pu être déterminants dans leur vie, mais qui ne peuvent plus l’être.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Souvent, on tombe amoureux et on vit en couple par manque de lucidité», remarque encore le metteur en scène. «Ici, au contraire, la femme n’a jamais été aussi lucide», commençant à douter de sa capacité à accompagner son amoureux dans sa récupération.

Humanité

Joël Beddows a d’abord été impressionné par «l’écriture raffinée» d’Emma Haché, puis par le résultat: rien de moins que «l’humanité sur scène». Le décor très simple (de Luc Rondeau), mais qui comporte des miroirs au plancher et au plafond en décalage, reflète la relation cassée.

Emma Haché

Exercice de l’oubli se veut une réflexion sur le deuil suite à la disparition, non pas d’un conjoint, mais d’un passé et d’une intimité. À voir absolument au TfT dans deux semaines.

En marge de la pièce

Depuis un an ou deux, d’autres activités accompagnent chaque spectacle au TfT, notamment avec le centre pour aînés CAH et avec l’Alliance française.

Ce samedi 25 janvier à 14h, l’équipe de création d’Exercice de l’oubli et Isabelle Kirouac Massicotte, du Département d’études françaises à l’Université de Toronto, participeront à une table ronde à la bibliothèque Palmerston (entrée gratuite) sur le sujet de la mémoire au théâtre.

Claire Normand et Bruno Verdoni dans Exercice de l’oubli au TfT. Photo: NRL

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur