Êtes-vous prêt pour la génération Y?


22 septembre 2015 à 9h11

Pour la première fois dans l’histoire, il y a quatre générations dans le milieu de travail. Cela n’est jamais arrivé auparavant. Il y a eu quatre générations dans la société, mais jamais ensemble dans le milieu du travail.

Chaque génération se rebelle à un moment donné dans sa vie. Elle le fait de la même manière, encore et encore. Nous avons vu des cheveux longs, des cheveux courts, des perruques poudrées, des personnes qui communiquent entre elles en utilisant des mots incompréhensibles; et j’en passe.

Cependant, chaque génération a renoncé à la forme la plus apparente de leur rébellion afin de s’intégrer à la société en général. On ne voit plus de cheveux longs ou des tenues à la mode hippie. Ce à quoi ils ne renoncent pas à leur système de valeurs, qu’ils jugent trop important pour compromettre.

Nous allons vous définir une partie du système de valeurs de la génération Y. Celle qui a des incidences en milieu de travail.

Plus qu’un chèque de paye

La génération Y est née entre 1980 et 2000. La plupart du temps, les employés de cette génération ont la mauvaise réputation d’être plutôt difficiles à gérer au travail. Il n’en demeure pas moins que les employeurs commencent à se rendre compte qu’ils doivent revoir certains aspects de leur cycle d’emploi pour répondre aux besoins de cette génération dynamique.

La génération Y, contrairement aux générations précédentes, recherche l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle. Tant que le travail se fait, ils ne jugent pas cela nécessaire de le faire à leur bureau; puisqu’il peu être complété chez eux ou dans un Starbucks.

Ils apprécient les entreprises qui organisent des activités sociales et qui sont engagés dans une action humanitaire. Cela leur offre une source de satisfaction au-delà de leur chèque de paye.

La technologie à son maximum

La génération Y voudra rester à l’affût des tendances courantes, et qu’il y a de fortes chances qu’ils consulteront leur téléphone intelligent de nombreuses fois par jour, et qu’ils comprennent ce nouveau monde technologique plus que la majorité des gens.

Donc, leur permettre de naviguer ce monde n’est pas nécessairement une mauvaise chose en soi. Afin de profiter de ces talents, demandez à vos employés du millénaire de vous informer sur ce qui se passe sur les réseaux sociaux, vous permettant ainsi d’améliorer vos stratégies de marketing et de faire en sorte que votre entreprise soit plus connue dans les communautés virtuelles. C’est tout à votre avantage!

Une gestion basée sur la collaboration

Afin d’inciter la génération Y à une meilleure collaboration, votre gestion devra être plus large que la simple demande de compléter un travail.

Au contraire, vous devrez expliquer vos demandes en les mettant dans le contexte plus large de vos stratégies d’entreprise. C’est ainsi que vous encadrerez cette génération. Elle a besoin de comprendre, elle est avant-gardiste et constamment à l’affût de se perfectionner encore et encore.

Les gestionnaires eux-mêmes doivent s’ajuster afin d’aller chercher le meilleure de cette nouvelle génération.
Il ne fait aucun doute que la génération Y bouscule et dérange les façons de faire au travail. Les gestionnaires doivent s’adapter à leur façon de penser, à leur système de valeurs qui est le leur. Remettre en question ce qui a toujours été établi pourrait faire peur à ceux qui sont réfractaires au changement.

Toutefois, les gestionnaires qui en profiteront le plus sont ceux qui feront preuve de flexibilité, de créativité et d’ouverture. Après tout, la génération Y est là pour rester.

* * *
Aline Ayoub est présidente de la firme conseil Aline Ayoub HR Consulting. Elle offre des services de ressources humaines aux entreprises ainsi que du coaching individuel. Pour plus d’information, allez au www.ayoubhr.com ou contactez-la au 416-368-0720.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Vieux jeu: affronter les fantômes du passé

Jacques Godin et Anthony Therrien dans Vieux jeu.
Partie parfaite pour Jacques Godin
En lire plus...

17 octobre 2017 à 15h30

Champion de la conservation des sols

Eric Kaiser ne se doutait pas que ses pratiques allaient devenir exemplaires.
Eric Kaiser voulait seulement empêcher sa terre de disparaître dans la baie
En lire plus...

17 octobre 2017 à 15h21

On est de plus en plus «connecté» sur notre santé

Les médecins se méfient encore des bidules permettant à leurs patients de mesurer eux-mêmes leur état de santé. (Photo: Hamza Butt / Flickr / Creative Commons)
Applications capables de surveiller poids, tension, glycémie, alimentation, exercice...
En lire plus...

17 octobre 2017 à 14h44

Ateliers de théâtre

1-1
Amoureux du théâtre bonjour, Vous êtes francophone ou francophile? Ekin Agency Arts offre des ateliers de théâtre intensifs en francais Coprs, espace et voix: – prise de parole en...
En lire plus...

ONU: on attend beaucoup du Canada

L'ambassadeur du Canada à l'ONU, Marc-André Blanchard.
Des objectifs de développement durable ambitieux
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h54

Un jardin de plantes médicinales cérémoniales chez Manuvie

Devant le jardin au QG de Manuvie: le sous-ministre adjointy Shawn Batise;  Peter Wilkinson, vice-président principal des Affaires réglementaires et publiques à la Financière Manuvie; l'ainé Gary Sault de la Première Nation mississauga de New Credit; David Zimmer, le ministre ontarien des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation; la sous-ministre Deborah Richardson.
Réconciliation avec les Premières Nations
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h06

Un «happening» sur l’enracinement de la francophonie à Toronto

Marie-Claire Marcotte et Maxime Robin (Photo:Manuel Verreydt)
Pour les 50 ans du TfT
En lire plus...

16 octobre 2017 à 9h00

Profitez de votre soirée dans Yorkville

Le Heliconian Hall: la seule église en bois encore debout à Toronto.
Avant et après le concert de Benoît LeBlanc au Heliconian
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h55

Lisa Simone: 1000 vies pour atteindre la sérénité

Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)
À la place des arts de St. Catharines le 26 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h53

Un mystérieux portrait de la princesse Anastasia

Jim Watt et Veronica Kvassetskaia-Tsyglan tenant le portrait d'Anastasia.
Bientôt dévoilé au Arts and Letters Club de Toronto
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h52

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur