Escapade à la Péninsule de Bruce: cap sur Tobermory

La péninsule de Bruce offre des paysages à couper le souffle. (photo: Margaux Libert)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Vous l’avez compris, L’Express aime vous faire voyager. Cette fois-ci, nous vous proposons de mettre les voiles direction l’une des merveilles de l’Ontario: la Péninsule de Bruce.

Située à 300 kilomètres au nord-ouest de Toronto, il s’agit d’une destination privilégiée par les vacanciers. Sa campagne sauvage, ses lieux de plongée, son eau cristalline, le port de Tobermory et le parc national en sont les principales attractions. Voici donc quelques conseils pour une fin de semaine tout en nature et en sérénité sur les rives du lac Huron.

Les merveilles de Tobermory

En arrivant sur place, vous serez surpris par la sérénité de cet endroit. Tout est réuni pour déconnecter avec la vie torontoise qui, nous le savons, peut s’avérer stressante.

Tobermory est un petit village qui abrite 200 habitants à l’année. Attention, en plein été, la ville accueille jusqu’à un million de visiteurs. Il vous faut absolument prendre cela en compte, selon les vacances que vous convoitez.

Place aux endroits incontournables. Vous pourrez commencer par vous rendre au phare Big Tub. Construit en 1885, le phare est toujours actif aujourd’hui. Aux alentours: une eau transparente, des rochers et de la végétation. De quoi se faire un premier aperçu du calme qui règne dans ce petit village.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Le Big Tub est encore actif aujourd’hui. (photo: Margaux Libert)

Ensuite, vous pourriez aller découvrir ce que cache le petit centre-ville de Tobermory. En longeant le port, vous tomberez sur des petits commerces dans lesquels vous pourrez vous restaurer, des boutiques de souvenirs, des cafés et une épicerie. La ville a même sa propre brasserie.

Sur le port se trouve un embarcadère. Vous pourrez effectuer une traversée en bateau pour rejoindre l’île Flowerpot. L’endroit tient son nom des rochers en forme de pots de fleurs présents sur place. Leur forme est due aux éléments naturels: l’effet de gel et de dégel dans la roche a fait chuter de gros morceaux de pierre sur le bord de l’île.

L’île Flowerpot tient son nom de la forme de ses immenses rochers. (photo: Bruce Anchor)

Il faut compter une quarantaine de dollars pour s’y rendre. Vous y découvrirez un endroit paradisiaque où faire du camping dans un calme absolu. Sur place, vous pourrez faire de la randonnée puisque des circuits sont prévus. Vous pourrez aussi découvrir une large diversité de la faune et de la flore, ainsi que les grottes creusées dans la roche.

Attention: il vous faudra impérativement prendre de l’eau avec vous, notamment si vous comptez y dormir. Sur place, il n’y a pas d’eau potable.

Le soir, prévoyez un repas et tenez vous prêts pour admirer le coucher du soleil à Hayes Crescent. (photo: Margaux Libert)

Pour le soir, vous pouvez vous munir d’un bon repas facile à manger sur les rochers et vous rendre à Hayes Crescent pour y admirer le coucher du soleil sur le lac et les îles. Le paysage est à couper le souffle.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La petite crique, située en contre-bas du stationnement, est invisible depuis la route. Il n’y aura donc surement pas foule, et vous aurez tout le loisir de profiter du spectacle en écoutant le bruit de l’eau.

Il vous faut absolument passer par le parc national de la Péninsule de Bruce. Situé à 10 kilomètres de Tobermory, c’est un passage obligé. Le coût du stationnement s’élève à 12 dollars pour une demie-journée sur place.

Vous pourrez marcher le long de l’eau, au bord des falaises surplombant l’eau paradisiaque de la Baie Géorgienne. Vous y croiserez sûrement des animaux sauvages: attention aux serpents! Si la température le permet, n’hésitez pas à vous baigner.

En marchant, vous tomberez sur la Grotto, la célèbre grotte creusée dans la roche, laissant entrevoir l’eau turquoise.

La Grotto, un spectacle naturel incroyable. (photo: Margaux Libert)

Pour vous y rendre, vous pourrez emprunter les sentiers de randonnée. Il en existe deux menant à la grotte, le premier dure trente minutes, le second, cinquante minutes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Une vingtaine de bateaux échoués sont visibles grâce à l’eau transparente à Fathom Five. (photo: Blue Heron)

Enfin, vous pourrez choisir d’aller vous balader dans le parc national marin de Fathom Five accessible via les bateaux en direction de Flower Pot. Il s’agit d’un lieu de plongée en eau douce idéal puisque les lieux abritent une vingtaine d’épaves de bateaux. Pour la plongée sous-marine, vous obtiendrez plus de renseignements ici.

Détour par Wasaga Beach

Si vous partez de Toronto, vous pouvez faire un arrêt à Wasaga Beach. Il vous faudra environ 1h45 de trajet pour rejoindre la station balnéaire prisée par les vacanciers. La ville est connue pour ses petits chalets bien sur, mais aussi pour être un endroit de prédilection des jeunes.

Par exemple, vous pouvez choisir de passer une nuit sur place avant de reprendre la route pour Tobermory au petit matin. Pour se loger, des campings et des motels pourront vous accueillir à prix corrects.

Attention, il vaut mieux privilégier la haute saison, sans quoi les magasins ne seront pas ouverts. Il faut bien l’avouer: hormis la plage agréable et les petits commerces en bord de mer: il n’y a pas grand chose à faire en basse saison.

Le soleil plonge dans l’immensité du lac Huron. (photo: Margaux Libert)

Néanmoins, le coucher du soleil depuis la plage de Wasaga, sur le lac Huron, est un spectacle incroyable.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Voiture et logement

Il vous faudra compter 4 heures de voiture pour rejoindre la ville de Tobermory. Si vous n’avez pas de voiture, L’Express a (comme toujours) la solution: Turo. Il s’agit d’une application de location de voitures entre particuliers et les prix sont bien moins élevés qu’ailleurs.

Ensuite pour le logement, cela dépendra de votre budget et de votre envie. La location de chalets est privilégiée, mais les prix peuvent être élevés, notamment en haute saison. Les locations Airbnb sont limitées, et leurs prix peu attractifs.

Ainsi, pour limiter les dépenses, nous vous conseillons le camping ou les motels.

Au niveau de la nourriture, c’est la même chose. Il existe différents points de restauration à Tobermory, plus ou moins onéreux. Il y a aussi un petit supermarché, mais l’offre est limitée, voilà pourquoi il convient davantage d’apporter de la nourriture sur place si vous souhaitez payer moins cher.

Pour accéder aux informations pratiques et détaillées, rendez vous sur le site de la ville de Tobermory.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur