En manque de francophonie?

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les réunions entre francophones sont monnaie courante à Toronto. Certains se réunissent tous les mercredis soirs au Bedford Academy, d’autres se retrouvent aux soirées organisées entre amis. Le vecteur cybernétique est également un système de plus en plus employé pour réunir les membres de la communauté.

Si PVTistes.net, que nous avions évoqué au printemps dernier, est plutôt spécialisé dans la mise en contact des immigrants français temporaires, d’autres sites s’avèrent plus amateurs, mais aussi plus axés sur le multiculturalisme.

C’est le cas des rencontres francophones Meet-up: On s’était dit rendez-vous tous les mois, qui se tiennent régulièrement depuis maintenant un an et demi.

Imaginée à l’époque par Marie Martin-Roche, l’idée est venue naturellement, comme elle le confie: «J’avais de nombreux amis anglophones qui souhaitaient pratiquer leur français et cherchaient une ambiance sympathique pour le faire et c’est là que l’idée est venue, pour enlever le côté rigide de l’apprentissage du français et pratiquer la langue dans une ambiance amicale et chaleureuse.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Puis l’idée originelle a évolué jusqu’à intéresser également des francophones désireux de se retrouver avec d’autres francophones et retrouver une part de leur culture.

Des francophones et francophiles de tous horizons mais aussi de tous âges, comme elle le souligne: «L’âge des participants varie, la moyenne se situe entre 25 et 40, mais nous avons aussi des participants de plus de 60 ans ou dans leur début de vingtaine».

Ils sont au final une trentaine à se réunir, généralement le dernier mardi du mois, après le travail, dans un pub ou un café pour discuter autour d’un verre. Le 31 janvier prochain à 19 heures, ils se rejoindront au Hot House, 33 rue Church.

Renseignements au http://french.meetup.com/446/

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur