Elle sait: un deuxième album plus mature pour Gabrielle Goulet

pochette-elle-sait-itunes-gabrielle-goulet

31 mars 2017 à 10h06

La chanteuse et musicienne Gabrielle Goulet, de l’Est ontarien, déjà plusieurs fois primée à seulement 24 ans, sort ce vendredi 31 mars son deuxième album country-pop-indie: Elle sait.

«Elle sait» maintenant que la vie n’est pas faite que de fleurs et de papillons (le titre de son premier album en 2013). Au contraire, ce nouvel opus carbure aux réflexions cyniques/réalistes provoquées par une rupture avec un amoureux à qui elle n’a plus rien à dire (l’un des titres).

Elle a réellement fantasmé à l’idée de mettre le feu à son garage, admet-elle en entrevue à L’Express. C’était le thème de son EP à succès Ton garage diffusé l’an dernier, inclus dans ce nouvel album de dix chansons appuyées par un banjo, une guitare basse et une batterie.

Elle lance son album sur le web, en direct de son ancienne école secondaire de Plantagenet (entre Ottawa et Hawkesbury), avec une performance exclusive de cinq nouvelles chansons, incluant son plus récent extrait radio Perdu l’envie.

Parmi les autres titres du nouveau CD, mentionnons Le voisin d’à côté, inspiré de son déménagement en ville. «Je viens de la campagne où tout le monde se connaît», raconte-t-elle. «À Orléans, en banlieue d’Ottawa, je ne connaissais pas mes voisins, et il y en avait un qui avait l’air vraiment bizarre, dont j’ai essayé ici d’imaginer la vie.»

Gabrielle Goulet – dont le gérant est nul autre que Michel Bénac, du groupe Swing – veut ensuite partir en tournée, mais plusieurs dates restent à confirmer. Selon elle, il y a de bonnes chances qu’un ou deux festivals de la région métropolitaine de Toronto l’invitent cet été.

Gabrielle Goulet a remporté l’an dernier le prestigieux prix «Chanson de l’année SOCAN» lors du Gala Country 2016 à Montréal avec Juste toi. Elle avait été sacrée meilleure interprète féminine au gala des prix Trille Or en 2015. Au prochain gala, elle est en nomination pour le meilleur EP (Ton garage), la chanson primée (Pas plus que ça), et la meilleure conception visuelle (la pochette de Elle sait par Marc Girouard).

Gabrielle Goulet compose en anglais (au début) et en français (depuis qu’elle a «compris que c’était possible en Ontario»). Elle n’exclut pas une carrière bilingue, mais pour l’instant elle est déjà très occupée en français.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

On est de plus en plus «connecté» sur notre santé

Les médecins se méfient encore des bidules permettant à leurs patients de mesurer eux-mêmes leur état de santé. (Photo: Hamza Butt / Flickr / Creative Commons)
Applications capables de surveiller poids, tension, glycémie, alimentation, exercice...
En lire plus...

17 octobre 2017 à 14h44

Ateliers de théâtre

1-1
Amoureux du théâtre bonjour, Vous êtes francophone ou francophile? Ekin Agency Arts offre des ateliers de théâtre intensifs en francais Coprs, espace et voix: – prise de parole en...
En lire plus...

ONU: on attend beaucoup du Canada

L'ambassadeur du Canada à l'ONU, Marc-André Blanchard.
Des objectifs de développement durable ambitieux
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h54

Un jardin de plantes médicinales cérémoniales chez Manuvie

Devant le jardin au QG de Manuvie: le sous-ministre adjointy Shawn Batise;  Peter Wilkinson, vice-président principal des Affaires réglementaires et publiques à la Financière Manuvie; l'ainé Gary Sault de la Première Nation mississauga de New Credit; David Zimmer, le ministre ontarien des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation; la sous-ministre Deborah Richardson.
Réconciliation avec les Premières Nations
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h06

Un «happening» sur l’enracinement de la francophonie à Toronto

Marie-Claire Marcotte et Maxime Robin (Photo:Manuel Verreydt)
Pour les 50 ans du TfT
En lire plus...

16 octobre 2017 à 9h00

Profitez de votre soirée dans Yorkville

Le Heliconian Hall: la seule église en bois encore debout à Toronto.
Avant et après le concert de Benoît LeBlanc au Heliconian
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h55

Lisa Simone: 1000 vies pour atteindre la sérénité

Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)
À la place des arts de St. Catharines le 26 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h53

Un mystérieux portrait de la princesse Anastasia

Jim Watt et Veronica Kvassetskaia-Tsyglan tenant le portrait d'Anastasia.
Bientôt dévoilé au Arts and Letters Club de Toronto
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h52

Protéger l’environnement de/pour l’humanité

Plastic China, de Wang Jiuliang
Des films percutants au festival Planet In Focus du 19 au 22 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h50

Les réalisatrices autochtones veulent casser les clichés

Six femmes autochtones du court-métrage Creatura Dada.
18e édition du festival du film autochtone ImagiNATIVE
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h45

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur