Élections européennes: on fait le point ensemble

Le siège du Parlement européen, à Strasbourg. (Photo: Christoph Radtke / Wiki Commons)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les citoyens français résidant à Toronto et à Ottawa se sont rendus aux urnes ce samedi 25 mai (un jour avant les autres en Europe), pour élire les députés européens.

Le taux de participation est encore faible en Ontario puisqu’il ne dépasse pas les 20%, alors que la France enregistre un taux de participation record de près de 52%. Ce fort intérêt pour ces élections s’est manifesté dans les 28 pays de l’Union européenne.

Xavier Kleinermann, chargé de mission pour Les Républicains à Toronto, communiquait dimanche soir les résultats non officiels des votes à Toronto et Ottawa sur sa page Facebook.

Chez nous, c’est la liste du parti présidentiel incarnée par Nathalie Loiseau qui remporterait les élections avec 524 voix (39%), alors qu’elle n’est que deuxième en France avec 22%.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En deuxième place en Ontario, la liste Europe Écologie Les Verts suit avec 324 voix (24% ici, 13% en France).

Ensuite arrive la liste du Parti socialiste, menée par le philosophe Raphaël Glucksmann et son mouvement Place publique lancé en 2018. Sa liste Envie d’Europe totalise 111 voix, soit 8% des votes. C’est mieux qu’en France, puisque celle-ci y obtient 6% des votes (donc 5 sièges au Parlement de Strasbourg).

La liste des Républicains et du Centre arrive à la 4e place avec 6% des voix à Toronto et Ottawa, un résultat plus faible qu’en France où la liste LR arrive aussi 4e mais avec plus de 8% des voix et se voit attribuer 8 sièges au Parlement.

Le conseiller consulaire Marc Cormier (UDI) réagissait au score de la liste LR sur sa page Facebook. Laurent Wauquiez est le chef des Républicains, avec qui l’UDI faisait campagne.

La liste Rassemblement national de Jordan Bardella réalise un score faible de 5% des voix à Toronto et Ottawa, alors qu’elle totalise 23% des voix en France, s’assurant ainsi 22 sièges au Parlement de Strasbourg.

À Toronto et à Ottawa, le parti présidentiel français arrive donc largement en tête, alors qu’il est devancé par le Rassemblement national de Marine Le Pen en France.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le Parlement reste conservateur

Les Conservateurs et les Socio-démocrates continuent de dominer le Parlement européen, mais perdent respectivement 42 et 38 sièges sur les 751 de l’assemblée, au profit des centristes, des écologistes, et surtout de l’extrême droite ou droite populiste. Cette dernière s’impose en passant de 37 à 115 sièges. Elle devient la troisième force politique de l’institution européenne, ex aequo avec les centristes.

La droite populiste se classe première en Italie, le nouveau parti Brexit de Nigel Farage l’emporte au Royaume-Uni, la gauche traditionnelle gagne en Espagne, comme les Conservateurs en Allemagne (où les écologistes se hissent en deuxième place).

Les résultats dans chacun des 28 pays de l’Union européenne sont bien présentés ici.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur